Le bois de grange convoi­té par des vo­leurs

La Terre de chez nous - - LA UNE - PIERRE SAINT-YVES

SAINT-LÉO­NARD-DEPORTNEUF — Les pro­prié­taires de vieilles granges de­vront-ils ins­tal­ler un sys­tème de sur­veillance en conti­nu pour évi­ter le vol des murs de leurs bâ­ti­ments? La ques­tion peut pa­raître in­so­lite de prime abord, mais elle se pose avec jus­tesse compte te­nu de la mul­ti­pli­ca­tion des vols de planches de bâ­ti­ments de ferme sur­ve­nus au cours des der­niers mois. Sans par­ler d’épi­dé­mie, la si­tua­tion sou­lève suf­fi­sam­ment d’in­quié­tude pour que des pro­duc­teurs et des pro­tec­teurs du pa­tri­moine agri­cole soient aux aguets.

C’est le cas dans la MRC de Port­neuf, près de Qué­bec, où deux agri­cul­teurs ont vu leurs vieux bâ­ti­ments être dé­pouillés de leurs murs de­puis le dé­but de l’hi­ver, l’un dans la mu­ni­ci­pa­li­té de Des­cham­bault-Gron­dines et l’autre à Saint-Léo­nard-de-Port­neuf. Ce der- nier, Jean-Paul Bhé­rer, un pro­duc­teur de vaches-veaux, est pro­prié­taire d’une grange de 70 ans. « Les gars qui ont fait ça étaient sû­re­ment des ha­bi­tués. Pour ré­cu­pé­rer les planches aus­si ra­pi­de­ment, c’est cer­tain qu’ils avaient une mé­thode de tra­vail. Ils ont tout pris », rap­porte l’agri­cul­teur.

Le bâ­ti­ment était jusque-là en très bonne condi­tion, se­lon son pro­prié­taire qui l’uti­li­sait pour y ran­ger de l’équi­pe­ment et des balles rondes. Si­tuée à deux ki­lo­mètres de la ferme, la grange fai­sait 10 m sur 15 m. M. Bhé­rer croit que les vo­leurs l’ont sans doute re­pé­rée par les sentiers de vé­hi­cules tout ter­rain des en­vi­rons. Le vol a eu lieu à la toute fin de l’au­tomne, à un mo­ment où la cir­cu­la­tion est ré­duite à la ferme, ce qui as­sure la quié­tude aux pillards.

En forte de­mande

Ce pro­duc­teur n’est pas le seul. Les vo­leurs sé­vissent dans plu­sieurs en­droits au Qué­bec comme en On­ta­rio, a re­le­vé la Terre. Au cours de la der­nière an­née, de vieux bâ­ti­ments ont ain­si été dé­pouillés de leurs murs au Lac-Saint-Jean comme dans la ré­gion de King­ston. La cause la plus sou­vent évo­quée est l’en­goue­ment pour le bois de grange aux fins de dé­co­ra­tion, ce qui fait ex­plo­ser sa va­leur.

Sur des sites In­ter­net de pe­tites an­nonces, les offres et les de­mandes de bois de grange sont nom­breuses. Une per­sonne, éta­blie en Es­trie, s’an­nonce sur Ki­ji­ji et y fait état de ses be­soins de 10 000 pi2 de planches… par se­maine. Les prix of­ferts à l’achat va­rient de 1 $ à 5 $/pi2, mais pour­raient al­ler jus­qu’à 10 $, se­lon cer­taines sources. De quoi en faire sa­li­ver cer­tains. « Une seule planche de 12 po sur 12 pi vaut sans doute plu­sieurs di­zaines de dol­lars, es­time M. Bhé­rer. Vous ima­gi­nez ce que rap­porte ce type de vol? »

Les ré­cu­pé­ra­teurs de ce vieux ma­té­riau avouent de­voir être vi­gi­lants pour évi­ter le re­cel. « Je n’achète que le bois que j’ai d’abord re­pé­ré et seule­ment dans les en­vi­rons », af­firme Ma­rieC­laude Vé­zi­na, pro­prié­taire de Bald­win Ré­cu­pé­ra­tion, de Bu­ry en Es­trie.

Elle sou­tient que l’en­tre­prise qu’elle a ache­tée il y a cinq ans a été l’une des pre­mières dignes de ce nom à faire la ré­cu­pé­ra­tion de bois de grange, en 2001. De plus, elle croit que sa « cour à bois est en­core par­mi les plus im­por­tantes au Qué­bec ».

Dans la ré­gion de Port­neuf, un ap­pel à la vi­gi­lance est lan­cé aux pro­prié­taires. Sur son por­tail In­ter­net, la mu­ni­ci­pa­li­té de Des­cham­bault-Gron­dines in­vite ses ci­toyens à de­meu­rer at­ten­tifs et à com­mu­ni­quer avec la Sû­re­té du Qué­bec s’ils sont té­moins de mé­faits ou d’actes de van­da­lisme.

M. Bhé­rer, lui, ne se fait pas d’idée. Il ne re­trou­ve­ra pas ses vieilles planches de grange. Sa com­pa­gnie d’as­su­rances a fait ins­tal­ler des murs tem­po­raires qui se­ront re­faits au prin­temps. Et il compte bien res­ter très vi­gi­lant pour pro­té­ger ses autres bâ­ti­ments.

L’en­goue­ment pour le bois de grange aux fins de dé­co­ra­tion est la cause la plus sou­vent évo­quée pour ex­pli­quer le vol.

Jean-Paul Bhé­rer

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.