Le MAPAQ se veut ras­su­rant

La Terre de chez nous - - SANTÉ ANIMALE -

Le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture, des Pê­che­ries et de l’Ali­men­ta­tion du Qué­bec (MAPAQ) se veut ras­su­rant. « Toutes les ré­gions du Qué­bec sont adé­qua­te­ment des­ser­vies par des mé­de­cins vé­té­ri­naires pour les es­pèces in­cluses dans le pro­gramme ASAQ. » Le MAPAQ ad­met ce­pen­dant que la re­lève pour les vé­té­ri­naires d’ani­maux de ferme est un « en­jeu ». C’est pour­quoi le mi­nis­tère par­ti­cipe à di­vers co­mi­tés et à la Stra­té­gie qué­bé­coise de santé et de bien-être des ani­maux pour cher­cher des so­lu­tions.

De l’aide fi­nan­cière spé­ci­fique a néan­moins été at­tri­buée dans des ré­gions à moins forte den­si­té ani­male, lorsque le remplacement d’un vé­té­ri­naire pra­ti­quant seul est né­ces­saire et pour l’in­té­gra­tion d’un nou­veau spé­cia­liste. Ce­la a été le cas en 2015-2016 dans les ré­gions de la Gas­pé­sie–Îles-de­la-Ma­de­leine, de Char­le­voix–Côte-Nord, des Lau­ren­tides et de l’Ou­taouais. Le MAPAQ re­fuse tou­te­fois de di­vul­guer quelque mon­tant d’aide que ce soit par ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.