« Du pur cy­nisme »

– Bru­no Le­tendre, en ré­ponse aux Amé­ri­cains

La Terre de chez nous - - LAIT DIAFILTRÉ - PIERRE-YVON BÉGIN

QUÉ­BEC — Bru­no Le­tendre n’a pas l’ha­bi­tude de mâ­cher ses mots. Le pré­sident des Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec (PLQ) a vi­ve­ment ré­agi aux pro­pos des trans­for­ma­teurs de lait amé­ri­cains, qui ac­cusent le Ca­na­da de pra­tiques com­mer­ciales dé­loyales re­la­ti­ve­ment à leurs ex­por­ta­tions de lait diafiltré. Il a dé­cla­ré que ceux-ci étaient les propres ar­ti­sans de leur mal­heur.

Dans sa der­nière édi­tion, la Terre a rap­por­té que ces in­dus­triels re­je­taient la faute sur les pro­duc­teurs de lait ca­na­diens afin de jus­ti­fier le fait qu’ils de­vaient ces­ser de prendre li­vrai­son du lait des pro­duc­teurs amé­ri­cains.

« C’est du pur cy­nisme », a dé­cla­ré Bru­no Le­tendre en ou­ver­ture de l’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle de son or­ga­ni­sa­tion, le 12 avril, à Qué­bec. Il a poin­té du doigt l’in­dis­ci­pline de pro­duc­tion de ses confrères amé­ri­cains, en­cou­ra­gée par leurs trans­for­ma­teurs qui veulent ex­por­ter leurs pro­duits dans un mar­ché mon­dial dé­jà en sur­plus.

« Leur mal­heur, a-t-il dé­cla­ré, c’est jus­te­ment de ne pas avoir de ges­tion de l’offre qui ajuste leur pro­duc­tion aux be­soins de leur mar­ché. »

« Leur mal­heur, a-t-il en­chaî­né, c’est aus­si d’être à la mer­ci de l’usine où ils livrent leur lait, qui peut uni­la­té­ra­le­ment mettre fin au contrat d’ap­pro­vi­sion­ne­ment. »

Bru­no Le­tendre a pour­sui­vi son plai­doyer pour la ges­tion de l’offre, rap­pe­lant que ce mo­dèle éco­no­mique s’avère très ef­fi­cace pour tem­pé­rer les fluc­tua­tions du mar­ché des pro­duits agri­coles. Les PLQ pressent ain­si le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral d’ex­clure le sec­teur lai­tier et la ges­tion de l’offre de la re­né­go­cia­tion de l’Ac­cord de libre-échange nord-amé­ri­cain (ALENA).

« Le gou­ver­ne­ment ca­na­dien doit se te­nir de­bout de­vant les États-Unis pour pré­ser­ver in­té­gra­le­ment la ges­tion de l’offre et re­fu­ser toute conces­sion d’ac­cès sup­plé­men­taire à notre mar­ché. » Le pré­sident des PLQ a éga­le­ment no­té qu’Ot­ta­wa n’a pas en­core pré­ci­sé les dé­tails de son pro­gramme de tran­si­tion de 250 M$ sur cinq ans. Ce­lui-ci doit com­pen­ser les pertes à la ferme éva­luées à 150 M$/an en rai­son de l’en­trée en vi­gueur pro­chaine de l’Ac­cord éco­no­mique et com­mer­cial glo­bal (AECG) avec l’Eu­rope. Les PLQ exigent éga­le­ment que les fro­ma­gers tou­chés par l’im­por­ta­tion de 17 500 tonnes sup­plé­men­taires de fro­mage hé­ritent de ces contin­gents.

« Nous n’ac­cep­te­rons pas que de nou­velles conces­sions de mar­ché soient faites sur notre dos par le Ca­na­da », a vo­ci­fé­ré Bru­no Le­tendre.

Le pré­sident des Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec, Bru­no Le­tendre, a ré­pli­qué vi­ve­ment aux at­taques des trans­for­ma­teurs amé­ri­cains.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.