Sa bar­quette de viande ha­chée

La Terre de chez nous - - FRAUDE ALIMENTAIRE -

Une équipe de l’Uni­ver­si­té Queen’s, au Royau­meU­ni, a tes­té avec suc­cès un sys­tème de codes QR que le consom­ma­teur peut ba­layer avec son té­lé­phone in­tel­li­gent avant d’ache­ter une bar­quette de viande. Aus­si­tôt, des in­for­ma­tions s’af­fichent à l’écran, no­tam­ment le nom de l’éle­veur, la race de l’ani­mal, la dis­tance par­cou­rue jus­qu’à l’abat­toir et la date de l’abat­tage.

« Bien sûr que les gens n’ont pas le temps de scan­ner chaque pro­duit qu’ils achètent à l’épi­ce­rie, mais nous avons re­mar­qué que le simple fait de rendre dis­po­nibles ces in­for­ma­tions donne confiance aux consom­ma­teurs, ce qui ac­croît les in­ten­tions d’achat », ré­vèle Moi­ra Dean, pro­fes­seure à l’Uni­ver­si­té Queen’s.

Elle conseille aux éle­veurs de se dé­mar­quer de leurs com­pé­ti­teurs d’autres pays, dont la viande im­por­tée est moins chère, en mi­sant sur un éti­que­tage à code QR qui, en plus de pro­té­ger le consom­ma­teur contre la fraude ali­men­taire, per­son­na­lise l’achat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.