Plus de tra­vailleurs de rang ré­cla­més

La Terre de chez nous - - LA UNE - MARC-ALAIN SOUCY Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

SAINT-HYA­CINTHE — Alors que sa mai­son de répit conti­nue d’of­frir du re­pos et de l’aide psy­cho­lo­gique aux agri­cul­teurs au bout du rou­leau et mi­nés par le stress, l’or­ga­nisme Au coeur des fa­milles agri­coles fait face au dé­fi de fi­nan­cer le dé­ploie­ment de son ré­seau de tra­vailleurs de rang.

« Pour venir en aide aux agri­cul­teurs, nous de­vons pour­suivre la mise en place d’un sys­tème de tra­vailleurs de rang dans les 11 ré­gions agri­coles du Qué­bec. Et pour y ar­ri­ver, nous de­vons al­ler cher­cher un re­ve­nu ré­cur­rent et sé­cu­ri­sant qui per­met­tra de fi­nan­cer nos ac­ti­vi­tés », a men­tion­né à La Terre Ja­clin Bi­saillon, le pré­sident de l’or­ga­nisme, en marge de l’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle du 9 mars.

Mais où trou­ver l’ar­gent? Au coeur des fa­milles agri­coles, or­ga­nisme sans but lu­cra­tif, bé­né­fi­cie ac­tuel­le­ment d’un bud­get an­nuel avoi­si­nant les 300 000 $. Le mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux et le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture, des Pê­che­ries et de l’Ali­men­ta­tion du Qué­bec ont contri­bué jusqu’à main­te­nant à près de 25 % de son fi­nan­ce­ment. « Ça veut dire qu’il faut sol­li­ci­ter nos par­te­naires et or­ga­ni­ser des ac­ti­vi­tés de sou­tien pour as­su­rer l’autre 75 % de nos dé­penses », se dé­sole Ja­clin Bi­saillon. Se­lon lui, le mi­nis­tère de la San­té de­vrait as­su­mer au moins 50 % du bud­get.

Un ap­port com­plé­men­taire

« Le rôle des tra­vailleurs de rang n’est pas de rem­pla­cer les in­ter­ve­nants du mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux, mais leur connais­sance du mi­lieu agricole est un atout ma­jeur qui leur per­met de com­prendre et de di­ri­ger les agri­cul­teurs en dif­fi­cul­té vers les or­ga­nismes qui peuvent les ai­der », ex­plique Re­né Beau­re­gard, di­rec­teur gé­né­ral de l’or­ga­nisme.

Il rap­porte que beau­coup d’in­ter­ve­nants en san­té se sentent dé­pour­vus de­vant les par­ti­cu­la­ri­tés du mi­lieu agricole. « Quand un pro­duc­teur de lait dit à un ci­ta­din qu’il pro­duit 80 kg de ma­tière grasse, ça ne lui dit rien, fait-il re­mar­quer. Comme nos tra­vailleurs de rang ont tous un lien avec l’agri­cul­ture, ils com­prennent que pour un homme seul, c’est beau­coup de tra­vail. »

Au coeur des fa­milles agri­coles su­per­vise ac­tuel­le­ment six tra­vailleurs de rang dans cinq ré­gions et en­vi­sage d’ou­vrir pro­chai­ne­ment un nou­veau poste en Es­trie.

Les tra­vailleuses de rang Ma­rie Pier Bois­son­neault (Ma­ta­pé­dia), Vi­cky Beau­doin et Hé­len Bour­goin (Mon­té­ré­gie), Chan­tale Mau­rice (Lau­ren­tides) et Nan­cy Lan­ge­vin (Chau­dière-Ap­pa­laches) ont toutes un lien avec l’agri­cul­ture. L’équipe compte aus­si sur les...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.