Sur­plus à l’ho­ri­zon

La Terre de chez nous - - LA UNE - MAR­TIN MÉ­NARD mme­nard@ la­terre.ca

La po­pu­la­ri­té du beurre et de la crème a for­cé les trans­for­ma­teurs à en pro­duire da­van­tage et, par la bande, a en­gen­dré un sur­plus de lait écré­mé qui a dû être je­té. Entre le 2 fé­vrier et le 2 mars, près de 1 mil­lion de litres de ce type de lait ont été éli­mi­nés.

« Ça peut pa­raître beau­coup, mais il faut dire qu’on pro­duit 3 mil­liards de litres par an­née au Qué­bec », nuance Fran­çois Du­mon­tier, porte-pa­role des Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec (PLQ). Il pré­cise que 471 000 litres de sur­plus de lait ont été en­voyés à des banques ali­men­taires en 2017.

Sur­plus à l’ho­ri­zon

Les pro­duc­teurs lai­tiers n’aiment ja­mais que du lait soit je­té, même s’ils com­prennent que ce­la est dû au pro­cé­dé de fa­bri­ca­tion du beurre. Ce qui les in­quiète par­ti­cu­liè­re­ment cette fois-ci, c’est qu’après deux ans de crois­sance ex­cep­tion­nelle, la pro­duc­tion de lait qué­bé­coise se di­rige vers une pé­riode de stag­na­tion.

De fait, la ré­serve ac­tuelle de beurre dé­passe ce qui est ha­bi­tuel­le­ment at­ten­du en cette pé­riode de l’an­née. Certes, ce­la fe­ra en sorte que l’on n’au­ra pas be­soin d’im­por­ter du beurre. Par contre, le co­mi­té sur le quo­ta de lait des pro­vinces de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Nou­velle-Écosse, du Nou­veau-Bruns­wick, du Qué­bec et de l’On­ta­rio (P5) constate que la pro­duc­tion de lait aug­mente plus ra­pi­de­ment que la crois­sance du mar­ché. Consi­dé­rant les vo­lumes al­loués que les agri­cul- teurs n’ont pas pro­duit, mais qu’ils sont en droit de pro­duire éven­tuel­le­ment (to­lé­rance ac­cu­mu­lée), il est pré­vu que le ni­veau des stocks de beurre dé­passe les 35 000 tonnes d’ici le mois d’août. Par consé­quent, les conseils d’ad­mi­nis­tra­tion des cinq pro­vinces de l’Est (P5) ont dé­ci­dé de ne pas ac­cor­der de jour­nées ad­di­tion­nelles de pro­duc­tion de lait ni de pro­cé­der à l’émis­sion de quo­ta sup­plé­men­taire en 2017-2018.

Si le ni­veau de pro­duc­tion de­meure su­pé­rieur aux be­soins du mar­ché, les ins­tances d’agri­cul­teurs pour­raient adop­ter de nou­velles me­sures pour li­mi­ter les vo­lumes de lait pro­duits.

En rai­son des prévisions de stocks de beurre qui de­vraient dé­pas­ser les 35 000 tonnes d’ici le mois d’août, au­cun quo­ta ad­di­tion­nel ne se­ra émis en 2017-2018.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.