Ana­lyses et ré­ac­tions

La Terre de chez nous - - LA UNE -

Qué­bec bo­ni­fie tout un lot de pro­grammes exis­tants, mais les agri­cul­teurs de­vront at­tendre pour se voir pro­po­ser une so­lu­tion à long terme sur les taxes fon­cières. À l’in­té­rieur, dé­cou­vrez le poin­tage ac­cor­dé par les gens du mi­lieu.

À six mois des élec­tions, le mi­nistre des Fi­nances du Qué­bec, Car­los Leitão, a dé­po­sé un bud­get qui fait aug­men­ter les dé­penses de 4,7 % et tente d’at­té­nuer l’im­pact des an­nées de ri­gueur bud­gé­taire du dé­but de man­dat du gou­ver­ne­ment. Le sec­teur agroa­li­men­taire n’est pas en reste avec 349 M$ sur cinq ans pour ap­puyer la nou­velle po­li­tique bio­ali­men­taire qui se­ra dé­voi­lée le 6 avril. Voi­ci les faits saillants du bud­get du 27 mars et le poin­tage ci-des­sous ac­cor­dé par les in­ter­ve­nants in­vi­tés à com­men­ter les me­sures an­non­cées dans les do­maines les concer­nant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.