Po­li­tique am­bi­tieuse pour un pe­tit bud­get

Laurent Lessard, mi­nistre de l’Agri­cul­ture, était tout sou­rire au lan­ce­ment de la Po­li­tique bio­ali­men­taire 2018-2025 de son gou­ver­ne­ment. Mais 350 M$ sur cinq ans pour at­teindre les cibles, est-ce suf­fi­sant?

La Terre de chez nous - - LA UNE - THIER­RY LA­RI­VIÈRE tla­ri­viere@la­terre.ca @La­ri­vie­reT

NOTRE-DAME-DE-L’ÎLE-PER­ROT — C’est en grande pompe que la Po­li­tique bio­ali­men­taire 2018-2025 a été lan­cée le 6 avril par le pre­mier mi­nistre et quatre de ses mi­nistres dans le ma­ga­sin de la Ferme Quinn. Elle a été re­çue po­si­ti­ve­ment par les re­pré­sen­tants du monde agri­cole et de l’in­dus­trie.

« J’aime la ru­ra­li­té, j’aime l’agri­cul­ture », a af­fir­mé le pre­mier mi­nistre Phi­lippe Couillard d’en­trée de jeu, en pré­ci­sant que tous les Qué­bé­cois ont un lien avec l’agri­cul­ture, ne se­rait-ce que par le conte­nu de leur as­siette.

Les mi­nistres ont confir­mé les dif­fé­rentes me­sures bud­gé­taires pour un to­tal de 349 M$ sup­plé­men­taires, tel que pré­ci­sé par le mi­nistre des Fi­nances le 27 mars. Le gou­ver­ne­ment a même cal­cu­lé que le 1 G$ par an consa­cré par Qué­bec et Ot­ta­wa au sec­teur agroa­li­men­taire de­vrait ser­vir de le­vier pour des in­ves­tis­se­ments pri­vés pour un to­tal de 5 G$ sur cinq ans.

Les cibles de la Po­li­tique se­ront vé­ri­fiées ré­gu­liè­re­ment. « Si c’est im­por­tant [les cibles], ça doit être me­su­ré », a ex­pli­qué le pre­mier mi­nistre, qui veut ins­tau­rer un « dia­logue per­ma­nent » par le biais d’une ren­contre an­nuelle des par­te­naires qu’il en­tend pré­si­der en 2019 s’il est ré­élu. Un exa­men des lois et rè­gle­ments per­ti­nents aux 10 ans est par ailleurs pro­po­sé dans la Po­li­tique, dans le but d’at­teindre les cibles.

Quatre orien­ta­tions

La Po­li­tique bio­ali­men­taire dé­taillée sur 105 pages est axée sur quatre orien­ta­tions : 1- Une offre de pro­duits ré­pon­dant aux be­soins des consom­ma­teurs;

2- Des en­tre­prises pros­pères, du­rables et in­no­vantes;

3- Des en­tre­prises at­trac­tives et res­pon­sables;

4- Des ter­ri­toires dy­na­miques contri­buant à la pros­pé­ri­té du bio­ali­men­taire. « C’est la pre­mière po­li­tique bio­ali­men­taire gou­ver­ne­men­tale », a lan­cé Laurent Lessard, mi­nistre de l’Agri­cul­ture, des Pê­che­ries et de l’Ali­men­ta­tion du Qué­bec, qui était vi­si­ble­ment ému et a été cha­leu­reu­se­ment ap­plau­di par la salle qui comp­tait plu­sieurs re­pré­sen­tants du monde agri­cole et de l’in­dus­trie.

Ajout de terres

Fait à no­ter, il y a des in­ten­tions gou­ver­ne­men­tales in­té­res­santes qui ne sont pas ins­crites dans la Po­li­tique. « Il faut le­ver le ver­rou », a no­tam­ment lan­cé le pre­mier mi­nistre Couillard, en fai­sant ré­fé­rence au mo­ra­toire sur les su­per­fi­cies en cul­ture qui touche une grande par­tie du Qué­bec agri­cole de­puis 14 ans. Il est en ef­fet dif­fi­cile de par­ler de dé­ve­lop­pe­ment du sec­teur si au­cun ajout de terres culti­vables n’est ef­fec­tué. Sur ce point, le mi­nistre Lessard a in­di­qué que la consul­ta­tion en cours sur le nou­veau Rè­gle­ment sur les ex­ploi­ta­tions agri­coles (REA) de­vrait per­mettre d’agran­dir le ter­ri­toire.

Le pre­mier mi­nistre a éga­le­ment par­lé d’un « nou­veau pacte » à ve­nir entre le monde agri­cole et mu­ni­ci­pal afin de pou­voir dé­ve­lop­per le ter­ri­toire en te­nant compte des be­soins des deux sec­teurs.

Fi­nan­ce­ment in­suf­fi­sant

« C’est une bonne nou­velle. On a en­fin une po­li­tique et des cibles am­bi­tieuses », a men­tion­né Mar­cel Gro­leau, im­mé­dia­te­ment après le dé­voi­le­ment. Ce der­nier fait ce­pen­dant va­loir que 350 M$ sur cinq ans pour réa­li­ser la Po­li­tique est un mon­tant « re­la­ti­ve­ment mi­neur » si on le com­pare aux re­ve­nus à la ferme de 8,2 G$ par an et au sou­tien ver­sé à d’autres in­dus­tries.

La nou­velle po­li­tique bio­ali­men­taire a été lan­cée le 6 avril par le pre­mier mi­nistre et quelques-uns de ses mi­nistres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.