Deux couples... et de­mi!

La Terre de chez nous - - LA UNE - GUILLAUME CLOU­TIER guillau­me­clou­tier@la­terre.ca @guillaume.clou­tier1

Mon oeil aver­ti « d’ex­pert de l’amour » ne m’avait pas trom­pé. Les ten­sions que l’on avait vues naître pen­dant le voyage dans le Sud étaient bien réelles. Les braises se sont éteintes, si bien que quelques mois seule­ment après l’aven­ture à la ferme, il ne reste que trois couples sur les cinq du dé­part. Re­mar­quez, je dis trois couples, mais on pour­rait dire deux et de­mi, car per­sonne ne sait ce qu’il ad­vien­dra de Maxime et Au­drey. Les deux de­vront chan­ger leur sta­tut Fa­ce­book de « En couple » à « C’est com­pli­qué ». Tout al­lait pour­tant si bien jus­qu’à ce que le pro­duc­teur avoue à Au­drey qu’il avait eu des rap­pro­che­ments avec Mi­reille. Et puis, ça a dé­bou­lé. La pauvre Au­drey est d’ailleurs ter­ri­ble­ment ébran­lée par le fait de re­gar­der les épi­sodes de cette sai­son et de re­vivre ain­si à son pe­tit écran, se­maine après se­maine, les rap­pro­che­ments de son beau Maxime avec une autre femme.

Quant à Si­mon, il n’a pas trou­vé l’amour avec Alexan­dra. On avait sen­ti un cer­tain dé­ta­che­ment pen­dant le voyage dans le Sud et c’est ce qui est ar­ri­vé. Dans la tête du pro­duc­teur, ça n’au­rait pas pu fonc­tion­ner à long terme. Alexan­dra a bien vu son dés­in­té­rêt et a con­sé­quem­ment ar­rê­té d’y mettre du sien. Dom­mage pour eux!

Quant à Jean-Chris­tophe et Au­drey, on ignore ce qui s’est réel­le­ment pro­duit, mais cette pe­tite étin­celle d’amour qu’il y avait entre les deux s’est éteinte sans que l’on puisse com­prendre pour­quoi, un peu comme si cha­cun at­ten­dait quelque chose de l’autre, qui n’est ja­mais ve­nu.

L’amour à pe­tite dose

Cette sixième sai­son de L’Amour est dans le pré nous au­ra tout de même don­né une bonne dose d’émo­tions et au­ra for­mé deux couples, dont William et Ma­ga­lie. Ce n’est pas rien!

Après un dé­part sur les cha­peaux de roues, la com­pli­ci­té entre les deux tour­te­reaux s’est gran­de­ment dé­ve­lop­pée pen­dant le voyage fi­nal et le couple n’a plus ja­mais re­gar­dé der­rière. J’ai sou­vent dit de Ma­ga­lie qu’elle hé­si­tait un peu trop à mon goût, mais elle avait rai­son de le faire. Après tout, c’est elle main­te­nant qui se tape trois heures et de­mie de route pour re­trou­ver William à la ferme. Les deux se sont même lan­cé les mots ma­giques : « Je t’aime! » C’est la plus belle sur­prise de la sai­son et on leur sou­haite beau­coup d’amour.

Et puis, il y a Mar­co et Ma­rie-Ève. Le na­tif de Sainte-Mar­tine de­vait faire le choix entre la mal­bouffe ou l’amour; il a choi­si l’amour et ça a fonc­tion­né. Longue vie à eux! Mal­gré son in­ex­pé­rience en couple, Mar­co a ra­pi­de­ment com­pris les deux règles d’or pour que sa re­la­tion avec sa belle soit du­rable : as­su­rer une bonne com­mu­ni­ca­tion, et sur­tout, écou­ter sa blonde.

Il est donc main­te­nant un nou­vel homme et fait at­ten­tion à ce qu’il mange. Il veut perdre du poids, se re­mettre en forme et est même plus dé­mons­tra­tif. Il a chan­gé du tout au tout et au­ra de la dif­fi­cul­té à s’ache­ter un pe­tit McDo en ca­chette main­te­nant que son vi­sage est connu du grand pu­blic. Il lui reste la com­mande à l’au­to pour pas­ser in­co­gni­to!

La se­maine pro­chaine, on au­ra droit à un épi­sode spé­cial de re­trou­vailles. Quoi de mieux que de voir, un an plus tard, où en sont ren­dus les couples des der­nières sai­sons comme Ga­briel et Cla­ra, et Oli­vier et Ch­loe! Je se­rai au ren­dez-vous, évi­dem­ment. Et vous?

William et Ma­ga­lie vivent le grand amour. Celle qui, au dé­part, hé­si­tait à s’em­bar­quer dans l’aven­ture, se tape main­te­nant trois heures et de­mie de route pour re­trou­ver son amou­reux à la ferme.

L’amour entre Mar­co et Ma­rie-Ève a sur­vé­cu à l’épreuve du voyage dans le Sud. Pro­chaine étape : la vie com­mune, alors que le pro­duc­teur de­vra quit­ter le nid fa­mi­lial et s’ins­tal­ler avec sa douce.

C’est une fin en queue de pois­son pour Jean-Chris­tophe et Au­drey. L’amour ne s’est pas concré­ti­sé entre les deux.

Comme l’a bien ré­su­mé Alexan­dra, c’est l’ami­tié qui est dans le pré entre elle et Si­mon. Pas de grand amour pour eux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.