La contro­verse re­prend

La Terre de chez nous - - LA UNE - MAR­TIN MÉ­NARD mme­nard@ la­terre.ca

Des ex­perts en san­té ani­male se dis­putent sur la place pu­blique quant à sa­voir si les ani­maux de rodéos font l’ob­jet de mau­vais trai­te­ments, à l’heure où un rap­port d’ob­ser­va­tion vient d’être dé­po­sé au­près du co­mi­té de tra­vail char­gé d’étu­dier la ques­tion.

Dans ce rap­port de 600 pages dé­voi­lé le 11 avril, le mé­de­cin vé­té­ri­naire Jean-Jacques Ko­na-Boun af­firme que « les ac­ti­vi­tés de dres­sage qui ont cours dans le cadre des rodéos […] sou­mettent les che­vaux et les tau­reaux à des risques de lé­sions, telles que des frac­tures ou d’autres bles­sures sé­rieuses. Il en va de même des ac­ti­vi­tés de prise de veaux au las­so et de ter­ras­se­ment de bou­villons. La dé­tresse psy­cho­lo­gique vé­cue par l’en­semble des ani­maux uti­li­sés lors de telles ac­ti­vi­tés est éga­le­ment bien réelle ».

Le doc­teur Ko­na-Boun a as­sis­té à 20 épreuves de rodéos à Mon­tréal et à Saint-Tite et pas­sé plus de 360 heures à vi­sion­ner les vi­déos tour­nées sur place.

S’ap­puyant sur les ob­ser­va­tions du vé­té­ri­naire, le pro­fes­seur de droit Alain Roy, de l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal, af­firme que si des me­sures suf­fi­santes ne sont pas prises pour pro­té­ger les ani- maux et res­pec­ter la Loi sur le bien-être et la sé­cu­ri­té de l’ani­mal adop­tée en dé­cembre 2015, il s’adres­se­ra de nou­veau aux tri­bu­naux.

Riposte

Les or­ga­ni­sa­teurs du Fes­ti­val Wes­tern de Saint-Tite ré­futent les « pré­ten­tions biai­sées » des dé­non­cia­teurs et craignent un im­pact sur les évé­ne­ments à ve­nir. Ils ont de­man­dé une éva­lua­tion des vi­déos et confié cette tâche à Jen­ni­fer Woods, ex­perte in­ter­na­tio­nale en ma­ni­pu­la­tion du bé­tail et soins ani­ma­liers, elle-même pro­prié­taire d’un éle­vage de bé­tail en Al­ber­ta.

Celle-ci a conclu qu’au­cun mau­vais trai­te­ment n’avait été in­fli­gé aux ani­maux dans les sé­quences vi­déo vi­sion­nées. Au­cun d’entre eux« ne pré­sen­tait des signes de dé­tresse ou n’était sou­mis à des condi­tions qui pour­raient cau­ser de la dé­tresse », a-t-elle écrit.

Pro­to­cole

Le mi­nistre de l’Agri­cul­ture, Laurent Les­sard, pense que les rodéos peuvent res­pec­ter la loi sur le bien-être ani­mal. Il at­tend les conclu­sions du co­mi­té de tra­vail mis en place par son mi­nis­tère. Un pro­to­cole d’en­ca­dre­ment pour de meilleures pra­tiques pour­rait voir le jour.

Les op­po­sants à la te­nue de rodéos en ont contre les épreuves de dres­sage et de prise de veaux au las­so.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.