Joël Le­gendre

La Terre de chez nous - - LA UNE - MAR­TINE LA­VAL Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

SAINT-SAUVEUR — Né à Sainte-Hé­lène-de-Ba­got dans une ferme de pro­duc­tion ani­male, Joël Le­gendre y a vé­cu jus­qu’à 16 ans, âge où il est par­ti au Cé­gep de Saint-Hya­cinthe étu­dier en théâtre. Réa­li­sant à quel point la cam­pagne lui est au­jourd’hui es­sen­tielle, il a je­té son dé­vo­lu sur les Lau­ren­tides pour trans­mettre l’amour de la na­ture à ses en­fants.

« Notre mai­son à Saint-Sauveur est près des pistes de ski, donc avec Lam­bert, mon ado­les­cent de 15 ans, on dé­vale les pentes. L’été, c’est la bai­gnade et la cha­loupe dans le lac. Je suis né à la cam­pagne et pour moi, c’est es­sen­tiel de faire vivre ça à mes en­fants! » ra­conte ce­lui qui est éga­le­ment, avec son conjoint, le père de ju­melles de trois ans et de­mi.

Avec Anaïs et Ma­rion, c’est dif­fé­rent. Elles adorent les Glis­sades des Pays-d’enHaut, le Vil­lage du père Noël à Sainte-Adèle et la pro­me­nade gla­cée du parc John-H.-Mol­son de Saint-Sauveur où, bien em­mi­tou­flées dans un traî­neau que leurs pa­pas poussent en pa­ti­nant, elles goûtent aux joies de l’hi­ver.

« Il y a mille et une choses à faire dans les Lau­ren­tides, dit Joël. Il y a la to­tale cam­pagne, tout comme le vil­lage grouillant d’ac­ti­vi­tés si on le dé­sire. C’est mer­veilleux! »

Écou­ter le si­lence

L’hi­ver, Joël aime s’adon­ner à la ra­quette, même s’il est le seul à en faire dans sa pe­tite fa­mille. « Ça ne me dé­range pas, car j’ap­pré­cie le fait de me re­trou­ver seul. J’écoute le si­lence, comme le di­sait ma grand-mère quand elle m’em­me­nait en ran­don­née avec elle. Par­fois, je me couche dans la neige et j’y de­meure un long mo­ment avant de re­par­tir. Der­rière chez moi, je peux mar­cher deux ki­lo­mètres dans la mon­tagne et la fo­rêt sans ja­mais croi­ser per­sonne. Quelle ri­chesse! »

Chaque soir de l’été, les pa­pas pré­parent un feu, aven­ture ex­ci­tante pour les en­fants qui y font griller sau­cisses et gui­mauves. Entre jeux de cache-cache de­hors, jeux de so­cié­té et bri­co­lages à l’in­té­rieur, la fa­mille passe très peu de temps de­vant la té­lé­vi­sion au cha­let, à part un film une fois de temps en temps en man­geant du pop-corn. Et comme la connexion In­ter­net est très mau­vaise là-haut sur la mon­tagne, la dé­faite est bonne pour ne rendre les ap­pels qu’au re­tour en ville et te­nir l’ado loin de ses écrans.

« J’ai adop­té mon fils en tant que père cé­li­ba­taire. Les ju­melles, on les a eues d’une mère por­teuse au moyen de la fé­con­da­tion in vi­tro. Nous sommes deux pa­pas de trois en­fants. »

La cam­pagne est es­sen­tielle à l’équi­libre de vie de Joël Le­gendre.

Une pho­to de fa­mille avec Lam­bert, Ma­rion et Anaïs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.