Le quo­ta am­pu­té de 1,5 %

La Terre de chez nous - - LA UNE - JU­LIE MER­CIER ju­mer­cier@ la­terre.ca @ju­mer­cierTCN

Les pro­duc­teurs lai­tiers de la pro­vince de­vront le­ver le pied de l’ac­cé­lé­ra­teur. De­puis le 1er mai, leur droit de pro­duire est am­pu­té de 1,5 %. Quatre journées ad­di­tion­nelles de pro­duc­tion pré­vues cet au­tomne sont aus­si re­tran­chées.

Cette dé­ci­sion s’ex­plique par le fait que les stocks de beurre, qui servent de tam­pon entre l’offre de pro­duits lai­tiers et la de­mande des consom­ma­teurs, at­teignent main­te­nant le ni­veau es­pé­ré.

La crois­sance ex­cep­tion­nelle de 15 % de la de­mande de­puis 2015 – du ja­mais vu se­lon les Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec (PLQ) – avait fait fondre les stocks de beurre. Dans le but de les re­gar­nir, les éle­veurs ont ain­si bé­né­fi­cié d’une hausse de leur droit de pro­duire de plus de 20 % au cours des quatre der­nières an­nées.

La ré­duc­tion nou­vel­le­ment an­non­cée vise main­te­nant à évi­ter que la crois­sance de la pro­duc­tion ne dé­passe celle du mar­ché. Il s’agit somme toute d’un ajus­te­ment mi­neur, nuance ce­pen­dant Fran­çois Du­mon­tier, por­te­pa­role des PLQ.

L’ar­ri­vée sur le mar­ché ca­na­dien de fro­mages im­por­tés grâce à l’ac­cord de libre-échange avec l’Union eu­ro­péenne ex­plique aus­si cette pru­dence des cinq pro­vinces de l’Est (P5), qui gèrent leur lait en com­mun. En 2018, 6 000 tonnes de fro­mages eu­ro­péens de­vraient fran­chir la fron­tière ca­na­dienne. « Nous de­vons an­ti­ci­per cet ef­fet », af­firme M. Du­mon­tier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.