Un blitz de né­go­cia­tions est lan­cé

La Terre de chez nous - - LAIT | PORCS | ALENA - J.M.

Re­vi­re­ment de si­tua­tion. Les Éle­veurs de porcs du Qué­bec sus­pendent leur re­quête d’ajus­te­ment du prix, pen­dante de­vant la Ré­gie des mar­chés agri­coles et ali­men­taires du Qué­bec (RMAAQ). Ils conviennent plu­tôt avec les abat­toirs d’amor­cer dès main­te­nant une né­go­cia­tion ac­cé­lé­rée pour le re­nou­vel­le­ment de la conven­tion de mise en mar­ché des porcs. Celle-ci vien­dra à échéance le 6 fé­vrier pro­chain.

Les 13 et 25 avril, les deux par­ties se sont fait face de­vant la Ré­gie. Les Éle­veurs y ré­cla­maient un ajus­te­ment de la for­mule de prix afin d’ajou­ter un ra­tio mi­ni­mum entre la va­leur des porcs et celle des coupes re­cons­ti­tuées

(cu­tout). Ils basent leur re­quête sur le dé­cro­chage his­to­rique entre ces deux pa­ra­mètres de­puis l’au­tomne 2015. « Il y a quelque chose qui ne marche pas. On veut ré­ta­blir un réel par­tage des risques avec les abat­toirs », ex­plique le pré­sident des Éle­veurs, Da­vid Du­val. Ce der­nier note que les trans­for­ma­teurs en­grangent des pro­fits re­cords d’an­née en an­née. Pour leur part, les éle­veurs vivent la si­tua­tion in­verse. La baisse de leurs re­ve­nus s’est même ac­cé­lé­rée ce prin­temps. « Ce ma­tin, il n’y a pas un pro­duc­teur de porcs au Qué­bec qui est content. La chute de prix des der­nières se­maines a été dra­ma­tique », in­siste M. Du­val.

Son or­ga­ni­sa­tion ne sou­haite pas re­vivre la même si­tua­tion qu’avec les deux der­nières conven­tions, qui ont né­ces­si­té quelques an­nées de né­go­cia­tion, rap­pelle M. Du­val. Les Éle­veurs ont plu­tôt choi­si « la voie la plus sûre ». Un ma­ra­thon de né­go­cia­tions s’amor­ce­ra bien­tôt. Dé­jà, 16 ren­contres sont à l’agen­da. De plus, la Ré­gie a pré­vu des au­diences en no­vembre afin de pou­voir ho­mo­lo­guer la fu­ture en­tente avant l’échéance de l’ac­tuelle conven­tion de mise en mar­ché. Steve Mo­rin, por­te­pa­role d’Oly­mel et des autres ache­teurs, n’a pas sou­hai­té faire de commentaire. Il confirme ce­pen­dant que 16 ren­contres de né­go­cia­tion fi­gurent dé­jà à l’agen­da.

Près de 70 éle­veurs de porcs ont as­sis­té à la pre­mière jour­née d’au­diences de la Ré­gie sur l’ajus­te­ment du prix, le 13 avril.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.