Couillard an­nonce 1,2 M$

La Terre de chez nous - - LA UNE - MAR­TIN MÉ­NARD mme­nard@ la­terre.ca @me­nard.jour­na­liste

Sen­sible aux dif­fi­cul­tés vé­cues par les pro­duc­teurs de bleuets sau­vages, le pre­mier ministre Phi­lippe Couillard a an­non­cé le 2 mai une aide spé­ciale de 1,2 M$ vi­sant à contrer les ef­fets de la baisse de prix qui pré­vaut dans le sec­teur.

« M. Couillard est ve­nu lui­même à notre as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle en avril der­nier. On lui a fait des de­mandes. On est contents du 1,2 M$ qui a été an­non­cé. Ça va ai­der les pro­duc­teurs, sur­tout les pe­tits, mais ce n’est quand même pas ce qui va nous sau­ver », ana­lyse le pré­sident du Syn­di­cat des pro­duc­teurs de bleuets du Qué­bec (SPBQ), Ghis­lain St-Pierre. Ce der­nier de­mande au gou­ver­ne­ment un pro­gramme de sta­bi­li­sa­tion des prix sem­blable à ce­lui dont bé­né­fi­cient d’autres pro­duc­tions agri­coles.

Les pro­duc­teurs de bleuets sau­vages ont reçu 0,30 $ la livre pour leur ré­colte 2016, alors que leur coût de pro­duc­tion est es­ti­mé à un peu plus de 0,35 $/lb. Ils ont reçu une avance de 0,20 $/lb pour la ré­colte 2017 et le paie­ment fi­nal ne se­ra ver­sé qu’en août pro­chain. Ré­duire les coûts Les me­sures an­non­cées s’ap­pli­que­ront dès la sai­son 2018. Elles com­prennent une aide fi­nan­cière dé­diée à l’uti­li­sa­tion des ser­vi­ces­con­seils et une sub­ven­tion qui cou­vri­ra 40 % des coûts de lo­ca­tion de ruches pour la pol­li­ni­sa­tion, jus­qu’à concur­rence d’un mon­tant maxi­mal de 2 000 $ par pro­duc­teur. Les fonds se­ront pui­sés à même le bud­get du mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture du Qué­bec.

Ces me­sures visent à di­mi­nuer le coût de pro­duc­tion et à aug­men­ter la pro­duc­ti­vi­té des pro­duc­teurs de bleuets « si l’on veut que notre in­dus­trie de­meure forte dans ce mar­ché mon­dial », a in­di­qué le pre­mier ministre Couillard au jour­nal Le Quo­ti­dien.

Jean-Eudes Sen­ne­ville, un pro­duc­teur d’im­por­tance et ac­tion­naire d’une en­tre­prise de trans­for­ma­tion de bleuets, sou­ligne que cette aide est la bien­ve­nue. Il pré­cise ce­pen­dant que le gou­ver­ne­ment fait preuve de pru­dence en ce qui concerne les oc­trois aux pro­duc­teurs afin d’évi­ter que les États-Unis, qui consti­tuent un mar­ché im­por­tant, mettent de l’avant de nou­velles me­sures pro­tec­tion­nistes.

La chute de prix des bleuets sau­vages s’ex­plique par une ex­plo­sion des stocks à tra­vers le monde.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.