Une ques­tion de temps

La Terre de chez nous - - COMMERCIALISATION -

« C’est de voir le pre­mier dé­taillant qui va cas­ser. Nor­ma­le­ment, les chaînes ne veulent pas perdre d’ar­gent et [la guerre de prix] ne de­vrait pas se main­te­nir à long terme », croit Mau­rice Doyon, pro­fes­seur à l’Uni­ver­si­té La­val, qui es­time qu’un pre­mier joueur va pro­ba­ble­ment en­voyer un si­gnal en ar­rê­tant les ventes à perte. Il fau­dra alors voir si d’autres ban­nières suivent le mou­ve­ment. Mau­rice Doyon fait va­loir que le ra­bais sur les oeufs n’a pas au­tant d’im­pact sur le pa­nier d’épi­ce­rie fa­mi­lial qu’un im­por­tant ra­bais sur le lait en for­mat de 4 litres.

Le Conseil ca­na­dien du com­merce de dé­tail n’a pas ré­pon­du aux ques­tions de se conten­tant de pré­ci­ser que celles-ci touchent en grande par­tie les pra­tiques d’af­faires in­di­vi­duelles de ses membres. Lo­blaw, So­beys, Me­tro et Wal­mart n’ont pas vou­lu s’ex­pri­mer sur le su­jet.

T.L.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.