Nou­veau Com­plexe agri­cole bio­lo­gique re­mar­quable

La Terre de chez nous - - CHRONIQUE FORMATION - ARIANE DES­RO­CHERS ades­ro­chers@ la­terre.ca Le bois et la fe­nes­tra­tion sont pré­do­mi­nants dans l’ar­chi­tec­ture du nou­veau Com­plexe agri­cole bio­lo­gique inau­gu­ré à Vic­to­ria­ville le 1er juin.

Le Cé­gep de Vic­to­ria­ville vient d’inau­gu­rer son nou­veau Com­plexe agri­cole bio­lo­gique, qui se­rait le plus gros du genre au pays.

Si­tué sur une terre de 55 hec­tares, le com­plexe de 47 000 pieds car­rés abrite bien sûr des classes et des la­bo­ra­toires, mais aus­si les lo­caux du Centre d’ex­per­tise de trans­fert en agri­cul­ture bio­lo­gique et de proxi­mi­té (CETAB+). Quatre grandes serres com­plètent le bâ­ti­ment construit au coût de 16 M$. Les ar­chi­tectes ont choi­si le bois comme ma­tière pré­do­mi­nante tant à l’in­té­rieur qu’à l’ex­té­rieur et ont in­té­gré la forme d’un si­lo pour rap­pe­ler l’agri­cul­ture. Trois pro­fils de for­ma­tion pro­fi­te­ront dé­sor­mais de ces ins­tal­la­tions, soit pro­duc­tion lé­gu­mière et pro­duc­tion frui­tière bio­lo­giques ain­si que pro­duc­tions ani­males. « Nous nous at­ten­dons à un réel en­goue­ment de la clien­tèle. L’ave­nir de l’agri­cul­ture passe dé­sor­mais par Vic­to­ria­ville grâce à cette nou­velle in­fra­struc­ture du sa­voir », a men­tion­né le di­rec­teur gé­né­ral du Cé­gep de Vic­to­ria­ville, Paul Thé­riault.

Main­te­nant que le Cé­gep dis­pose d’un tel com­plexe, des pro­jets d’in­cu­ba­teurs d’en­tre­prises agroa­li­men­taires, de can­ne­ber­gière de re­cherche bio ain­si que de com­pos­tage ur­bain sont en­vi­sa­gés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.