D’autres toits de ferme pour­raient s’ef­fon­drer, croit le co­ro­ner Gar­neau

La Terre de chez nous - - VOLAILLES | ACÉRICULTURE - A.D.

Dans son rap­port sur la mort du tra­vailleur gua­té­mal­tèque Cé­sar Ariel Garcia Garcia lors de l’ef­fon­dre­ment d’un toit de la Ferme Pit­tet le 22 fé­vrier 2017, le co­ro­ner Yvon Gar­neau af­firme que d’autres bâ­ti­ments sem­blables à ce­lui de Saint-Tite pour­raient su­bir le même sort.

Il rap­pelle que l’ac­ci­dent a été cau­sé par un vice de construc­tion des fon­da­tions de la struc­ture éri­gée en 1995. « Il suf­fi­rait de ré­per­to­rier les bâ­ti­ments construits ou ré­no­vés dans la pé­riode vi­sée dans le pré­sent cas et, qui plus est, par les mêmes en­tre­pre­neurs », sug­gère Me Gar­neau.

Le co­ro­ner in­vite les pro­duc­teurs agri­coles à bien ins­pec­ter les en­droits ju­gés à risque, puis à faire vé­ri­fier les struc­tures et les fon­da­tions de leurs bâ­ti­ments.

Le co­ro­ner Yvon Gar­neau in­vite les pro­duc­teurs agri­coles à vé­ri­fier la confor­mi­té struc­tu­rale de leurs bâ­ti­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.