Fruc­tueuses pe­tites an­nonces

La Terre de chez nous - - CLIMAT - M.L.

Nom­breuses sont les offres de foin dans les pe­tites an­nonces de La Terre et sur la pla­te­forme de com­merce en ligne Hay­bec.com qui trouvent pre­neur. Preuve que la so­li­da­ri­té est bel et bien pré­sente, tous les ven­deurs de foin con­tac­tés par La Terre avaient ef­fec­ti­ve­ment réus­si à écou­ler leurs stocks, en to­ta­li­té ou en par­tie.

La terre de 80 acres de foin d’Éric Pou­lin en Beauce est main­te­nant louée pour plu­sieurs an­nées à un voi­sin deux vil­lages plus loin. Jo­na­than Saint-Louis, un ven­deur de foin com­mer­cial de Ga­ti­neau, a été di­ri­gé par l’UPA vers le site Web de La Terre, où il a pu­blié une an­nonce. « J’ai été con­tac­té par des gens du nord de la Beauce », in­dique ce der­nier. Il lui reste un peu plus de 1 500 balles à écou­ler.

Avant même que son an­nonce ne pa­raisse dans le journal, Mi­chel Vaillan­court avait ven­du ses 81 grosses balles en Beauce, grâce au bouche-ào­reille. La ferme où tra­vaille son fils lui a tout ache­té.

C’est l’an­nonce pu­bliée dans la ver­sion pa­pier du journal qui a fait son­ner le té­lé­phone de Jean-Charles Na­deau, à East Broughton dans Chau­dière-Ap­pa­laches… d’aus­si loin que le Lac-Saint-Jean. Ses 100 balles ne sont pas cer­ti­fiées bio­lo­giques, mais le pro­duc­teur af­firme qu’il ne met au­cun pes­ti­cide ni fon­gi­cide sur ses four­rages. Une en­tente pour 50 balles de­vait se conclure au mo­ment de mettre sous presse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.