Se ma­rier aux cô­tés de ses vaches

La Terre de chez nous - - À LA UNE - ROSALIE DION [email protected] la­terre.ca

SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE — C’est au pre­mier jour du mois de sep­tembre que Ra­faëlle et Pierre-Luc se di­ront « oui », en plein coeur de la ferme lai­tière de la fa­mille Ma­heu, un choix de lieu qui s’est im­po­sé au jeune couple.

« Je suis né ici et je vais pro­ba­ble­ment mou­rir ici, ra­conte Pierre-Luc, agri­cul­teur comme son père. Toutes les étapes im­por­tantes de ma vie, elles vont avoir eu lieu ici. Ça a tou­jours été mon rêve de me ma­rier [à la ferme] et on a les ter­rains pour le faire. »

Toute la fa­mille a mis la main à la pâte pour ac­cueillir les 200 per­sonnes at­ten­dues lors du jour J : des ar­ran­ge­ments flo­raux ont été amé­na­gés à proxi­mi­té du fu­tur cha­pi­teau, un em­ployé a été en­ga­gé pour as­su­rer le rou­le­ment de la ferme lors de la jour­née du ma­riage et des par­celles sont pré­vues pour les ten­tes­rou­lottes et le sta­tion­ne­ment des in­vi­tés. Les tour­te­reaux te­naient tous deux à cé­lé­brer leur union à la ferme. « C’est la qua­trième gé­né­ra­tion de pro­duc­teurs dans cette ferme. C’était na­tu­rel pour nous de fê­ter notre amour avec la fa­mille qui a vé­cu dans la même mai­son que nous », ex­plique Ra­faëlle.

Une ren­contre im­pro­bable

C’est grâce à une ap­pli­ca­tion re­nom­mée pour les ren­contres d’un soir, Tin­der, que le couple ori­gi­naire de Val­ley­field s’est ren­con­tré il y a deux ans et de­mi. « Dès la pre­mière ren­contre, nous avons su que ça cli­que­rait. C’est fou de dire qu’on s’est ren­con­trés sur Tin­der et qu’on se ma­rie bien­tôt! » ra­content en écho les amou­reux. Au dé­but de sa re­la- tion, le couple a dû faire face à des ju­ge­ments concer­nant sa mé­thode de ren­contre, mais ceux-ci se sont ra­pi­de­ment trans­for­més en ad­mi­ra­tion. « Quand je ra­conte à la fa­mille et aux amis de Ra­faëlle que j’ai une ferme, ils ont tou­jours des gros yeux. Ils sont fas­ci­nés », men­tionne Pierre-Luc en riant.

Le ma­riage per­met­tra du même coup d’in­tro­duire plu­sieurs membres de l’en­tou­rage de Ra­faëlle au mi­lieu agri­cole, puis­qu’ils sont pour la plu­part des ci­ta­dins. Une pe­tite vi­site de la ferme est d’ailleurs pré­vue pour en ex­pli­quer les rouages. « Ceux qui vont dor­mir dans leur tente-rou­lotte risquent de se faire ré­veiller par les vaches qui beuglent et qui attendent leur en­si­lage! » ri­gole Ra­faëlle.

Des amis se sont pro­po­sés pour faire la traite le len­de­main des fes­ti­vi­tés, une fa­çon de dé­cou­vrir ce monde et de lais­ser un mo­ment de ré­pit aux nou­veaux ma­riés.

Après deux ans et de­mi de fré­quen­ta­tion, Ra­faëlle et Pierre-Luc se sentent prêts à s’unir. Ils ont choi­si de le faire à la ferme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.