La sai­son des en­cans spé­cia­li­sés est lan­cée

La Terre de chez nous - - VEAUX D’EMBOUCHE / APPELLATIONS RÉSERVÉES CULTURES - JU­LIE MER­CIER ju­mer­[email protected]­terre.ca

La fin août signe le lan­ce­ment du Cir­cuit des en­cans spé­cia­li­sés de veaux d’em­bouche du Qué­bec. Cette an­née, quelques nou­veau­tés sont au pro­gramme.

Pour la sai­son 2018-2019, les ven­deurs peuvent iden­ti­fier leurs éle­vages sur le for­mu­laire de Dé­cla­ra­tion de vac­ci­na­tion. De cette fa­çon, le nom de la ferme ap­pa­raî­tra sur le pan­neau d’af­fi­chage lors de la vente des veaux pour les en­tre­prises qui le dé­si­rent. « C’était une de­mande ré­cur­rente des ache­teurs », ex­plique Eve Mar­tin, di­rec­trice à la mise en mar­ché des veaux d’em­bouche aux Pro­duc­teurs de bo­vins du Qué­bec (PBQ). Cette an­née, le Cir­cuit fait place à une autre pre­mière puis­qu’il per­met­tra de com­mer­cia­li­ser les veaux du pro­gramme ca­na­dien de cer­ti­fi­ca­tion Meyer An­gus Na­tu­rel.

Obli­ga­tions

Comme à l’ha­bi­tude, les veaux ven­dus dans les en­cans spé­cia­li­sés doivent être cas­trés, écor­nés et vac­ci­nés se­lon le pro­to­cole des PBQ. La pré­ins­crip­tion est éga­le­ment obli­ga­toire.

D’août 2018 à juin 2019, 64 ventes sont pré­vues dans les en­cans de Saint-Isi­dore, de Sawyer­ville, de La Gua­de­loupe et du Bic. Bon an, mal an, entre 65 000 et 70 000 veaux d’em­bouche sont com­mer­cia­li­sés dans ce cir­cuit.

Une soixan­taine de ventes sont au pro­gramme du Cir­cuit des en­cans spé­cia­li­sés de veaux d’em­bouche du Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.