Les 10 faits saillants agri­coles du man­dat 2014-2018

La Terre de chez nous - - POLITIQUE -

1. La ré­forme man­quée du Pro­gramme de cré­dit de taxes fon­cières agri­coles était at­ten­due de­puis des an­nées. La pro­po­si­tion du mi­nistre Pierre Pa­ra­dis pré­sen­tée dans le bud­get 20162017 sus­cite la co­lère de pro­duc­teurs qui voient leurs taxes aug­men­ter. La ré­forme se­ra an­nu­lée en 2017 par le nou­veau mi­nistre Laurent Les­sard.

2. L’aus­té­ri­té du gou­ver­ne­ment Couillard au­ra des ré­per­cus­sions en agri­cul­ture, no­tam­ment avec la fin du fi­nan­ce­ment de So­li­da­ri­té ru­rale du Qué­bec et la baisse mar­quée du bud­get du mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture, des Pê­che­ries et de l’Ali­men­ta­tion du Qué­bec. Dès 2014-2015, quelque 113 M$ sont re­ti­rés du bud­get de La Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec.

3. La pres­sion sur le ter­ri­toire agri­cole n’a pas di­mi­nué pen­dant les quatre an­nées li­bé­rales : REM, aé­ro­gares, pôles lo­gis­tiques, pi­pe­lines, etc. L’adop­tion du pro­jet de loi 122 a don­né le droit d’uti­li­ser les terres à des fins autres que l’agri­cul­ture par simple rè­gle­ment dans quatre si­tua­tions.

4. L’adop­tion de l’Ac­cord éco­no­mique et com­mer­cial glo­bal avec l’Union eu­ro­péenne par le Qué­bec, en juin 2017, sus­cite un dé­bat entre les par­tis en vue d’exi­ger de meilleures com­pen­sa­tions du fé­dé­ral pour le sec­teur lai­tier, qui su­bit les contre­coups de l’en­trée sans ta­rif de 17 700 tonnes de fro­mage.

5. La conclu­sion du Par­te­na­riat trans­pa­ci­fique, en oc­tobre 2015, contient de mau­vaises nou­velles pour l’en­semble des pro­duc­tions sous gestion de l’offre. Le plan fé­dé­ral de com­pen­sa­tion de 4,3 G$ an­non­cé en 2015 n’est plus sur la table au­jourd’hui, mais l’en­trée en vi­gueur de l’ac­cord pour­rait se faire dans les pro­chains mois, cette fois sans les États-Unis.

6. L’adop­tion d’une loi sur le bien-être ani­mal, en 2015, est l’un des legs du mi­nistre Pa­ra­dis. Le sta­tut ju­ri­dique de l’ani­mal passe de ce­lui d’un simple bien à ce­lui d’un être sen­sible.

7. En 2016, le mi­nistre Pa­ra­dis force les pro­duc­teurs à choi­sir entre les pro­grammes de sou­tien ba­sés sur un pour­cen­tage des ventes nettes ad­mis­sibles et l’as­su­rance sta­bi­li­sa­tion des re­ve­nus agri­coles (ASRA). Ce se­ra la fin de l’ASRA pour les sec­teurs du maïs, du soya et des pommes de terre.

8. Le dé­part for­cé du mi­nistre de l’Agri­cul­ture Pierre Pa­ra­dis mar­que­ra les es­prits en 2017 alors qu’un ac­ci­dent de che­val est in­vo­qué sui­vi d’al­lé­ga­tions sur des actes de nature sexuelle. Il ne se­ra fi­na­le­ment pas pour­sui­vi au cri­mi­nel et vient tout juste de ré­in­té­grer le cau­cus li­bé­ral. 9. Le mi­nistre Laurent Les­sard re­vient à l’Agri­cul­ture pour la 4e fois en jan­vier 2017 à la suite du dé­part de Pierre Pa­ra­dis.

10. Après un Som­met sur l’ali­men­ta­tion lan­cé en 2016, l’adop­tion de la Politique bio­ali­men­taire, le 6 avril der­nier, est ac­com­pa­gnée d’un ré­in­ves­tis­se­ment de 349 M$ sur cinq ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.