Le Ca­na­da ra­ti­fie le Par­te­na­riat trans­pa­ci­fique

La Terre de chez nous - - COMMERCE - MY­RIAM LA­PLANTE EL HAÏLI mla­[email protected] la­terre.ca

Le pro­jet de loi C-79, qui doit mettre en oeuvre l’ac­cord de Par­te­na­riat trans­pa­ci­fique glo­bal et pro­gres­siste (PTPGP), a ob­te­nu la sanc­tion royale le 26 oc­tobre à Ot­ta­wa. Les pro­duc­teurs sous ges­tion de l’offre es­pèrent tou­jours des com­pen­sa­tions du gou­ver­ne­ment tan­dis que les éle­veurs de porcs at­tendent avec im­pa­tience l’en­trée en vi­gueur de l’ac­cord, qui pour­rait sur­ve­nir le 1er jan­vier 2019.

Cinq sur six

Le Ca­na­da de­vient le cin­quième pays à ra­ti­fier l’ac­cord après le Mexique, le Ja­pon, Sin­ga­pour et la Nou­velle-Zé­lande. L’Aus­tra­lie de­vrait em­boî­ter le pas dans la se­maine du 29 oc­tobre. Rap­pe­lons que le PTPGP en­tre­ra en vi­gueur 60 jours après la ra­ti­fi­ca­tion du sixième pays si­gna­taire et se­lon Bloom­berg, si ce­la était fait avant le 1er novembre, l’ac­cord pren­drait ef­fet le 31 dé­cembre avec une pre­mière ré­duc­tion des ta­rifs, sui­vie d’une se­conde di­mi­nu­tion un jour plus tard, soit le 1er jan­vier 2019.

Lait et porc

Dans le sec­teur lai­tier seule­ment, les pertes sont éva­luées à 3,1 % du mar­ché ca­na­dien, soit à 160 M$ par an­née. Les pro­duc­teurs de lait rap­pellent l’en­ga­ge­ment pris par le gou­ver­ne­ment à leur égard dès la si­gna­ture de l’ac­cord. « Il s’était en­ga­gé à dé­dom­ma­ger les agri­cul­teurs, comme il l’avait fait pour l’AECG [Ac­cord éco­no­mique et com­mer­cial glo­bal] et comme il vient de le faire pour l’AEUMC [Ac­cord États-Unis–Mexique–Ca­na­da], alors on at­tend en­core avec im­pa­tience que le gou­ver­ne­ment res­pecte son en­ga­ge­ment », sou­ligne le di­rec­teur ad­joint des Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec, Fran­çois Du­mon­tier.

Une mo­tion a d’ailleurs été adop­tée à l’una­ni­mi­té par les dé­pu­tés de la Chambre des com­munes à Ot­ta­wa, le 5 oc­tobre. Ils de­mandent au gou­ver­ne­ment de sou­te­nir les agri­cul­teurs par la mise en place d’un pro­gramme de com­pen­sa­tions fi­nan­cières « pour l’in­té­gra­li­té des pertes qu’ils su­bissent à cause des brèches à la ges­tion de l’offre conte­nues dans l’AECG, le PTPGP et l’AEUMC, et ce, avant de de­man­der aux par­le­men­taires de vo­ter sur l’AEUMC ».

Les éle­veurs de porcs an­ti­cipent avec hâte les ré­duc­tions ta­ri­faires qui re­pré­sentent des éco­no­mies de 51 M$, se­lon le Conseil ca­na­dien du porc. Au Ja­pon seule­ment, les ex­por­ta­tions ca­na­diennes de­vraient croître de 639 M$, soit de 36,2 % dès l’en­trée en vi­gueur de l’ac­cord.

Fran­çois-Phi­lippe Cham­pagne (3e à par­tir de la gauche), ex-mi­nistre du Commerce in­ter­na­tio­nal, s’est im­pli­qué dans les né­go­cia­tions du PTPGP.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.