In­ter­dite pen­dant presque 100 ans

La Terre de chez nous - - ALCOOLS -

L’ab­sinthe était plus po­pu­laire que le vin en France au dé­but des an­nées 1900. Les gens en abu­saient, ce qui ne plai­sait pas au cler­gé et aux vi­gne­rons, no­tam­ment. Une mo­bi­li­sa­tion contre « l’ab­sinthe qui rend fou » a me­né à l’in­ter­dic­tion en 1915 de cette bois­son al­coo­li­sée en France. La pro­hi­bi­tion a éga­le­ment été dé­cré­tée ailleurs en Eu­rope de même qu’aux États-Unis.

Des études ré­centes ont pour­tant mon­tré qu’il fau­drait in­gé­rer plu­sieurs litres d’ab­sinthe pour que l’une des mo­lé­cules, la thuyone, crée des convul­sions et soit toxique pour le corps.

La dis­til­la­tion de l’ab­sinthe a été à nou­veau au­to­ri­sée en Suisse et en Bel­gique en 2005. Il a fal­lu at­tendre jus­qu’en 2011 en France avant que la dé­no­mi­na­tion « ab­sinthe » soit ré­au­to­ri­sée par l’État.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.