Ras­su­rer les consom­ma­teurs

La Terre de chez nous - - DES NOUVELLES DE L'UPA OPINION - CLAUDE VIEL Pré­sident des Pro­duc­teurs de bo­vins du Qué­bec (PBQ)

Alors que l’en­vi­ron­ne­ment et la lutte contre les chan­ge­ments cli­ma­tiques sont au goût du jour, la di­mi­nu­tion de la consom­ma­tion de viande est dé­fi­nie comme l’une des prin­ci­pales ac­tions que peuvent prendre les consom­ma­teurs pour ré­duire leur em­preinte éco­lo­gique. La pro­duc­tion bo­vine est par­ti­cu­liè­re­ment poin­tée du doigt. Dans ce contexte, notre or­ga­ni­sa­tion se doit de pré­sen­ter une in­for­ma­tion ob­jec­tive au grand pu­blic et de le ras­su­rer.

De­puis plu­sieurs mois, nous tra­vaillons en étroite col­la­bo­ra­tion avec la Ca­na­dian Cat­tle­men’s As­so­cia­tion (CCA) et des par­te­naires d’af­faires pour do­cu­men­ter les bons coups de notre sec­teur. Par exemple, nous avons der­niè­re­ment col­la­bo­ré avec McDo­nald’s Ca­na­da afin de pro­mou­voir son pro­gramme d’ap­pro­vi­sion­ne­ment en boeuf du­rable. Rap­pe­lons que les pro­duc­teurs dont l’éle­vage est cer­ti­fié Ve­ri­fied Beef Pro­duc­tion Plus (VBP+) ré­pondent à ces exi­gences et que les PBQ sont à mettre en place des in­ci­ta­tifs fi­nan­ciers pour fa­vo­ri­ser l’adhé­sion des pro­duc­teurs de bou­villons et de veaux d’em­bouche à cette cer­ti­fi­ca­tion.

Une in­for­ma­tion ob­jec­tive, c’est aus­si re­le­ver les aber­ra­tions vé­hi­cu­lées par d’autres. Par exemple, nous avons in­ter­pel­lé la chaîne de res­tau­ra­tion ra­pide A&W qui, dans le cadre de sa cam­pagne pu­bli­ci­taire fran­co­phone, fai­sait ré­fé­rence à un pro­duit à base de « viande vé­gé­tale ». Nous soutenons que c’est une ap­pel­la­tion trom­peuse, tout par­ti­cu­liè­re­ment quand la cam­pagne an­glo­phone men­tionne que son pro­duit est fait à base de « pro­téine d’ori­gine vé­gé­tale » ( plant-ba­sed pro­tein). A&W au­rait d’ailleurs confir­mé que la cam­pagne se ter­mi­ne­rait d’ici Noël. Soyez as­su­ré que nous de­meu­re­rons vi­gi­lants re­la­ti­ve­ment à ce dos­sier.

Nous avons de quoi être fiers de notre pro­duc­tion. Cer­taines re­cherches avancent que la pro­duc­tion bo­vine ca­na­dienne émet jus­qu’à 50 % moins de gaz à ef­fet de serre qu’ailleurs. Le contexte ac­tuel est une oc­ca­sion de faire connaître la par­ti­cu­la­ri­té de notre pro­duit et de dé­ve­lop­per notre pro­duc­tion en mi­sant sur ses at­tri­buts. C’est pour­quoi, dans les pro­chains mois, nous en­ten­dons in­ves­tir temps et ar­gent pour ré­ta­blir les faits.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.