Des pièces neuves… non conformes

La Terre de chez nous - - ACÉRICULTURE - M.M.

L’acé­ri­cul­teur Nor­mand Pi­ché a in­ves­ti 12000$ jus­qu’ à main­te­nant pour adap­ter son éra­blière de 25000 en tailles à la norme sur le plomb de la Ca­li­for­nie. Sur­prise! Il de­vra re­com­men­cer une par­tie du tra­vail.

De fait, 10 valves neuves ache­tées en 2018 pour rem­pla­cer celles en lai­ton qui étaient sus­cep­tibles de conte­nir du plomb se sont avé­rées non conformes. C’est après que l’ins­tal­la­tion eut été com­plé­tée que l’ins­pec­teur envoyé par Ci­ta­delle, son ache­teur de si­rop, est ar­ri­vé à cette conclu­sion. « C’est cho­quant, car ces valves m’ont coû­té 500 $ et ont pris une de­mi-jour­née à ins­tal­ler », peste-t-il.

Se­lon les dires de M. Pi­ché, son ven­deur d’équi­pe­ment a re­fu­sé de le rem­bour­ser, af­fir­mant n’avoir ja­mais in­di­qué qu’elles étaient conformes. « Di­sons que c’est as­sez or­di­naire », lance-t-il, en émet­tant l’hy­po­thèse que d’autres acé­ri­cul­teurs se sont peut-être aus­si fait prendre.

Un ma­nu­fac­tu­rier a ex­pli­qué à La

Terre que cer­taines pièces pla­quées en zinc peuvent être non conformes, même si elles res­semblent à de l’acier in­oxy­dable. Il re­com­mande de s’in­for­mer au­près des conseillers sur place avant d’ache­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.