Après l’in­jure, l’in­sulte

La Terre de chez nous - - LA UNE - JU­LIE MER­CIER ju­mer­[email protected] la­terre.ca

Le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral ajoute l’in­sulte à l’in­jure, aux yeux des pro­duc­teurs lai­tiers ca­na­diens. Après avoir oc­troyé des conces­sions im­por­tantes à la ges­tion de l’offre dans l’Ac­cord États-Unis– Mexique–Ca­na­da (AEUMC), voi­là que le pre­mier mi­nistre signe l’en­tente mal­gré des dif­fé­rences entre la ver­sion amé­ri­caine des textes et ce à quoi le Ca­na­da dit avoir consen­ti. Ces di­ver­gences pour­raient avoir des consé­quences si­gni­fi­ca­tives sur le sec­teur lai­tier ca­na­dien.

Les dif­fé­rences d’in­ter­pré­ta­tion portent no­tam­ment sur le droit de re­gard des États-Unis au su­jet de la po­li­tique lai­tière ca­na­dienne. Pour­tant, cette clause ne de­vait pas faire par­tie de l’en­tente fi­nale, ont af­fir­mé des gens de l’équipe du pre­mier mi­nistre Tru­deau aux Pro­duc­teurs lai­tiers du Ca­na­da (PLC). Dans leur forme ac­tuelle, les textes com­pro­mettent « fon­da­men­ta­le­ment la sou­ve­rai­ne­té du Ca­na­da », in­diquent pour leur part les Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec (PLQ).

Le pré­sident de l’or­ga­ni­sa­tion, Bru­no Le­tendre, cri­tique ver­te­ment le fait que le Ca­na­da ait cé­dé en par­tie aux Amé­ri­cains sa sou­ve­rai­ne­té sur la po­li­tique lai­tière ca­na­dienne, en ac­cep­tant d’éli­mi­ner la classe 7. « En se pliant à cette exi­gence abu­sive et illé­gi­time des Amé­ri­cains, le Ca­na­da re­nonce à un droit né­go­cié dans les ac­cords de l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale du com­merce », af­firme-t-il.

Le gou­ver­ne­ment li­bé­ral a éga­le­ment consen­ti à pla­fon­ner les ex­por­ta­tions de so­lides non gras ca­na­diens et à payer une sur­taxe sur celles-ci au-de­là d’un cer­tain seuil. De plus, le Ca­na­da a ac­cep­té de sou­mettre à l’exa­men de Wa­shing­ton tout chan­ge­ment à la clas­si­fi­ca­tion et aux prix de vente du lait aux trans­for­ma­teurs ca­na­diens. Cette in­gé­rence amé­ri­caine pour­rait non seule­ment contre­ve­nir aux lois ca­na­diennes et pro­vin­ciales, mais aus­si aux règles du com­merce in­ter­na­tio­nal, es­time M. Le­tendre.

La veille de la si­gna­ture an­non­cée, les Pro­duc­teurs avaient pour­tant ex­hor­té le pre­mier mi­nistre à ne rien si­gner avant d’avoir cla­ri­fié la mé­sen­tente en­tou­rant les ver­sions ca­na­dienne et amé­ri­caine des textes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.