Ré­flé­chir à l’agri­cul­ture de de­main

La Terre de chez nous - - ÉDITORIAL VOTRE OPINION - MAR­CEL GRO­LEAU Pré­sident gé­né­ral de l'Union des pro­duc­teurs agri­coles

Le monde change vite; très vite. Si l’on s’y at­tarde un peu, l’am­pleur et la vi­tesse des chan­ge­ments en quelques dé­cen­nies sont im­pres­sion­nantes.

Il y a 30 ans, la té­lé­pho­nie cel­lu­laire était ré­ser­vée à quelques in­di­vi­dus. Le té­lé­phone était utile; main­te­nant, il est « in­tel­li­gent »! Per­sonne ne connais­sait le Web. Les or­di­na­teurs étaient lourds et lents; pas de por­tables, de ta­blettes élec­tro­niques, ni de mé­dias so­ciaux. Le com­merce « en ligne » se fai­sait par ca­ta­logues et com­mandes pos­tales. Au­jourd’hui, en un clic, on ré­serve une chambre, un gîte ou un vol n’im­porte où dans le monde. La science et la tech­no­lo­gie ont aus­si fait leur che­min en agri­cul­ture. Ro­bo­ti­sa­tion, agri­cul­ture de pré­ci­sion, bio­tech­no­lo­gie et gé­no­mique sont main­te­nant uti­li­sées cou­ram­ment.

À l’époque, le Ca­na­da si­gnait un pre­mier ac­cord de libre-échange avec les États-Unis. Le bloc so­vié­tique com­men­çait à s’ef­fri­ter.

Le mur de Ber­lin va­cillait, mais il était en­core de­bout (il est tom­bé en no­vembre 1989) . La Chine s’ou­vrait len­te­ment sur le monde. La po­pu­la­tion mon­diale dé­pas­sait à peine 5 mil­liards d’in­di­vi­dus (7,7 cette an­née). Ce ne sont que quelques exemples, mais ils ré­vèlent à quel point le monde a chan­gé ces 30 der­nières an­nées.

Les men­ta­li­tés ont chan­gé aus­si. Les at­tentes so­cié­tales ont beau­coup évo­lué de­puis 30 ans. Le bien-être ani­mal, la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, l’équi­té entre les sexes et les in­di­vi­dus sont des va­leurs propres à chaque na­tion. L’ou­ver­ture des mar­chés et les règles de com­merce n’in­tègrent pas ces va­leurs. Est-ce une me­nace à notre com­pé­ti­ti­vi­té? Comment ré­agi­ront les ci­toyens? Les consom­ma­teurs de de­main? Se­ront-ils, oui ou non, de plus en plus nom­breux à ache­ter se­lon leur conscience, en res­pect de leurs va­leurs?

Les chan­ge­ments ra­pides sont dif­fi­ciles à in­té­grer. Cer­tains fa­ci­litent notre vie, mais d’autres re­mettent en ques­tion la fa­çon dont nous fai­sons les choses de­puis nombre d’an­nées. D’abord, l’ap­pré­hen­sion et la ré­sis­tance, puis l’adap­ta­tion et l’évo­lu­tion font leur che­min et la gé­né­ra­tion sui­vante prend le re­lais. C’est comme ça de­puis tou­jours sauf que main­te­nant, c’est à une vi­tesse folle.

Dans ce contexte, quel est l’ave­nir du sec­teur agroa­li­men­taire qué­bé­cois? Cette ques­tion se­ra au coeur de la ré­flexion dans le cadre de la 94e édi­tion du Con­grès gé­né­ral de l’Union. Sous le thème « Nour­rir en 2048 », en com­pa­gnie de plu­sieurs in­vi­tés et ex­perts de re­nom is­sus d’ho­ri­zons va­riés, nous ré­flé­chi­rons en­semble à l’ave­nir de notre agri­cul­ture et de nos ré­gions ain­si qu’à l’évo­lu­tion des ten­dances ali­men­taires. Une confé­rence d’ou­ver­ture et quatre pa­nels por­te­ront sur l’adap­ta­tion aux chan­ge­ments en­vi­ron ne men­taux, les grandes ten­dances so­cié­tales, l’in­no­va­tion des pra­tiques agri­coles et l’ac­tion col­lec­tive de de­main. Je suis cer­tain que les échanges se­ront pas­sion­nants!

Nous ne pour­rons pas tout ré­gler en deux jours. Pour ma part, j’ima­gine 2048 à tra­vers l’ave­nir de mes en­fants et de leurs des­cen­dants. Mal­gré mon âge vé­né­rable à ce mo­ment-là, j’es­père bien être en me­sure de consta­ter avec éton­ne­ment et confiance l’évo­lu­tion des 30 an­nées pré­cé­dentes. J’es­père que nos choix au­ront été les bons pour ceux qui nous suivent. J’es­père aus­si que mal­gré les me­naces cli­ma­tiques et autres, nous au­rons lais­sé en hé­ri­tage un monde qui per­mette tou­jours de rê­ver.

À tous et toutes, je vous sou­haite un ex­cellent con­grès gé­né­ral!

Les chan­ge­ments ra­pides sont dif­fi­ciles à in­té­grer. Cer­tains fa­ci­litent notre vie, mais d’autres re­mettent en ques­tion la fa­çon dont nous fai­sons les choses de­puis nombre d’an­nées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.