Vers un fonds de re­cherche

La Terre de chez nous - - LA UNE - ARIANE DES­RO­CHERS ades­ro­[email protected] la­terre.ca Jo­ce­lyn St-De­nis

On connaît main­te­nant les mo­da­li­tés du Fonds d’in­no­va­tion en pro­duc­tion ma­raî­chère de lé­gumes de champ frais que l’As­so­cia­tion des pro­duc­teurs ma­raî­chers du Qué­bec (APMQ) pré­voit mettre en place à l’été 2019 au moyen d’une chambre de coor­di­na­tion et de dé­ve­lop­pe­ment.

Une ré­so­lu­tion adop­tée en as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle le 23 no­vembre fixe à 0,1 % des ventes nettes ad­mis­sibles la contri­bu­tion des pro­duc­teurs adhé­rant à Agri-Qué­bec. À l’ex­cep­tion de frais d’ad­mi­nis­tra­tion de 5 %, tout l’ar­gent re­cueilli ser­vi­ra à fi­nan­cer la re­cherche ap­pli­quée, l’in­no­va­tion et le trans­fert tech­no­lo­gique. Les pro­duc­teurs veulent prendre les moyens né­ces­saires pour rat­tra­per le re­tard qu’ils ac­cusent sur leurs concur­rents on­ta­riens et amé­ri­cains.

« Il y a tel­le­ment d’ar­gent qui existe dans les pro­grammes gou­ver­ne­men­taux, sou­ligne le di­rec­teur gé­né­ral de l’APMQ, Jo­ce­lyn St-De­nis, mais ça de­mande tou­jours une contri­bu­tion du pro­duc­teur. Ce mé­dium-là va nous per­mettre de l’avoir. Donc, avec les 400 000 $ à 450 000 $ qu’on peut amas­ser, on va avoir ac­cès à des pro­jets de re­cherche de 2 à 3 M$ par an­née. C’est très, très im­por­tant pour un sec­teur en dé­ve­lop­pe­ment. »

Par­mi ses nou­velles re­crues, le con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion pour­ra comp­ter sur l’ex­pé­rience de Mi­chel Sau­riol. L’ex-pré­sident de l’As­so­cia­tion des fraises et fram­boises du Qué­bec a jus­te­ment par­ti­ci­pé à la mise en place d’une chambre de co­or­di­na- tion dans son sec­teur il y a 20 ans. « Ce n’est ja­mais cou­lé dans le bé­ton, une chambre de coor­di­na­tion. Ça peut être re­tra­vaillé au fil du temps, mais l’im­por­tant là-de­dans, c’est d’al­ler cher­cher des fonds sur une base per­ma­nente », es­time le nou­vel ad­mi­nis­tra­teur de l’APMQ.

Le fu­tur fonds d’in­no­va­tion dé­fi­ni­ra ses prio­ri­tés de re­cherche par sec­teur se­lon les ré­sul­tats d’un son­dage élec­tro­nique ex­haus­tif ef­fec­tué au­près des pro­duc­teurs ma­raî­chers tous les trois ans. Au moins 168 en­tre­prises ma­raî­chères re­pré­sen­tant 68 % des su­per­fi­cies culti­vées ont dé­jà ap­puyé le fonds. Les dé­marches se pour­suivent afin d’ob­te­nir le plus d’ap­puis pos­sible.

Les pro­duc­teurs ma­raî­chers es­pèrent com­bler le re­tard qu’ils ac­cusent sur leurs concur­rents on­ta­riens et amé­ri­cains.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.