Un joyeux casse-tête!

La Terre de chez nous - - À LA UNE -

Pré­com­mandes, es­pace fri­go, lo­gis­tique de trans­port… La fré­né­sie des Fêtes re­pré­sente un joyeux casse-tête pour les pro­duc­teurs ar­ti­sans. « On pré­pare cette pé­riode plu­sieurs mois à l’avance, af­firme Nan­cy Por­te­lance, co­pro­prié­taire de Plai­sirs gour­mets à Neu­ville, qui dis­tri­buent des fro­mages qué­bé­cois. C’est un jo­li cas­se­tête de pa­lettes et d’es­paces dans les chambres froides. C’est une belle fo­lie. » Pour fa­ci­li­ter la pla­ni­fi­ca­tion, la femme d’af­faires se base sur l’his­to­rique de vente des pro­duits, un exer­cice qui s’avère plus fa­cile après presque 20 ans d’ex­pé­rience.

En pré­vi­sion des Fêtes, plu­sieurs fro­ma­gers dont la pro­duc­tion est li­mi­tée jonglent avec leur ta­bleau de fa­bri­ca­tion. « La Fro­ma­ge­rie Leh­mann [du Sa­gue­nay–Lac-SaintJean] a 29 vaches et il n’y en au­ra pas une de plus à Noël », illustre Mme Por­te­lance. Pour faire plus de Pied- de-Vent, la fro­ma­ge­rie du même nom, des Îles-de-la-Ma­de­leine, di­mi­nue la fa­bri­ca­tion de Tomme des De­moi­selles. Pour cer­tains fro­mages af­fi­nés sur une longue pé­riode, la pla­ni­fi­ca­tion se fait des an­nées à l’avance. Les meules d’Al­fred le Fer­mier Grand cru, « une den­rée rare » af­fi­née 18 mois, sont bi­chon­nées par la fa­mille Bol­duc de Comp­ton de­puis l’été 2016, en vue d’une mise en mar­ché ce Noël.

J.M.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.