So­nia Va­chon adore les vaches

La Terre de chez nous - - LA UNE - ARIANE DES­RO­CHERS ades­ro­[email protected] la­terre.ca

SAINT-CHRYSOSTOME — Ren­con­trée sur le pla­teau de tour­nage de la toute nou­velle sé­rie ru­rale 5e Rang, la co­mé­dienne So­nia Va­chon était aux anges d’avoir dé­cro­ché son rôle de rêve. « Je suis sur un nuage. Ce n’est pas com­pli­qué », a confié celle qui se dé­crit comme une « fille de cam­pagne ».

La pers­pec­tive de tour­ner dans des dé­cors na­tu­rels, loin des bruits de la ville, l’en­chan­tait par­ti­cu­liè­re­ment. « Il n’y a rien de faux ici, s’est-elle ex­cla­mée. Je suis dans mon élé­ment. »

Dans la sé­rie, So­nia in­carne une in­fir­mière qui rentre au pays après avoir exer­cé son mé­tier en Afrique pen­dant long­temps. Elle est la meilleure amie du per­son­nage prin­ci­pal joué par Maude Gué­rin et la soeur de ce­lui de Fran­çois Pa­pi­neau, avec qui elle a hé­ri­té d’une ferme laitière. Ne la cher­chez pas lors des pre­miers épi­sodes, car elle ar­ri­ve­ra plus tard dans la sai­son.

Grande amou­reuse des vaches

So­nia Va­chon a gran­di à Ma­gog, dans les Can­tons-de-l’Est. Chaque été, la jeune fille al­lait vi­si­ter la ferme laitière de son grand-oncle ma­ter­nel près de Lac-Mé­gan­tic avec sa fa­mille. Elle en conserve d’im­pé­ris­sables sou­ve­nirs.

« Moi, j’adore les vaches! a af­fir­mé la co­mé­dienne. J’aime tout d’elles, sur­tout leur odeur. » En gran­dis­sant, elle n’a ja­mais ces­sé d’être ga­gnée par l’ex­ci­ta­tion lors­qu’elle aper­çoit des ru­mi­nants dans un pay­sage cam­pa­gnard. « Ça fait long­temps que j’ai vu une vache de près, a-t-elle ad­mis, mais là, ça s’en vient. Je vais me gâ­ter! » Elle tré­pi­gnait d’ailleurs d’im­pa­tience en at­ten­dant le dé­but, quelques se­maines plus tard, du tour­nage au­près de ces chères bêtes qu’elle af­fec­tionne au point de ta­pis­ser les murs de sa mai­son de leurs images.

Au­jourd’hui, elle ha­bite en « se­mi-cam­pagne », c’est-à-dire à L’Île-Per­rot, en Mon­té­ré­gie, un en­droit qui lui plaît bien, mais où il manque de vaches. « Je sais qu’il y en a, mais je ne les vois pas », a-t-elle nuan­cé en riant. L’ac­trice dit éprou­ver beau­coup de sa­tis­fac­tion à tra­ver­ser quo­ti­dien­ne­ment des champs de maïs pour se rendre jusque chez elle.

Elle s’était ju­ré de ne pas trop s’éloi­gner de ses Can­tons-del’Est. L’Île-Per­rot que lui a fait dé­cou­vrir son conjoint re­pré­sente un com­pro­mis ac­cep­table à ses yeux.

« À la té­lé, c’est de­ve­nu très, très ur­bain. On a comme ou­blié que quand on dé­passe le pont Cham­plain, on ne tombe pas dans le vide. »

La co­mé­dienne So­nia Va­chon se dé­fi­nit comme une « fille de cam­pagne ». Il n’est donc pas éton­nant qu’elle soit aus­si en­chan­tée de par­ti­ci­per au tour­nage de la nou­velle sé­rie ru­rale 5e Rang.

Sa dé­co­ra­tion à la mai­son ré­vèle un amour pro­fond pour les vaches.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.