25 fruits et lé­gumes ex­pli­qués dans 225 su­per­mar­chés

La Terre de chez nous - - COMMERCE - ARIANE DES­RO­CHERS ades­ro­[email protected] la­terre.ca

DRUM­MOND­VILLE — À l’au­tomne 2017, l’agroé­co­no­miste Sé­bas­tien Bros­sard s’est ren­du dans 225 su­per­mar­chés et frui­te­ries pour re­mettre au per­son­nel des fiches tech­niques por­tant sur 25 fruits et lé­gumes culti­vés en serre et en champ. Au­tant d’in­for­ma­tions sus­cep­tibles de ré­pondre aux ques­tions de la clien­tèle.

« Je ne m’at­ten­dais pas à avoir une ré­ac­tion aus­si po­si­tive de la part des gé­rants de fruits et lé­gumes », a ra­con­té le consul­tant man­da­té par les Pro­duc­teurs en serre du Qué­bec (PSQ), lors de leur as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle qui a eu lieu à Drum­mond­ville, le 14 no­vembre.

Étant don­né le grand taux de rou­le­ment des com­mis en épi­ce­rie, l’ob­jec­tif était de four­nir un ou­til au­quel se ré­fé­rer pour ré­pondre aux ques­tions cou­rantes de la clien­tèle. Cha­cune de ces fiches car­ton­nées im­pri­mées en cou­leur rec­to ver­so contient des in­for­ma­tions aus­si va­riées que la pé­riode de dis­po­ni­bi­li­té, les va­leurs nu­tri­tives, les pré­cau­tions à prendre lors de l’éta­lage en ma­ga­sin et les uti­li­sa­tions cu­li­naires pos­sibles.

Re­cen­se­ment des pro­duits du Qué­bec

Pen­dant ses vi­sites, M. Bros­sard a ana­ly­sé l’offre de pro­duits du Qué­bec. Ré­sul­tat : 96 % des ma­ga­sins ven­daient des oi­gnons culti­vés dans la pro­vince, 94 % des bet­te­raves et des ra­dis ain­si que 93 % des to­mates beef rouge et des ru­ta­ba­gas. À l’op­po­sé, seule­ment 3 % pro­po­saient des bleuets sau­vages frais et 8 % des fram­boises. La pé­riode de l’an­née où ces vi­sites ont eu lieu (de la mi-sep­tembre à la mi-dé­cembre) a cer­tai­ne­ment in­fluen­cé ces don­nées à la baisse.

L’agroé­co­no­miste au­rait pré­fé­ré pou­voir se rendre en ma­ga­sin au cours de l’été, mais il a dû at­tendre que les fiches soient prêtes. « Ça a été une course contre la montre parce qu’on a eu l’aval [du mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture du Qué­bec] en juin », ex­plique-t-il.

Les fraises, la lai­tue ice­berg, les poi­vrons de champ et les bro­co­lis sont les pro­duits du Qué­bec qui étaient le plus sou­vent en ré­clame lors de son pas­sage. Sé­bas­tien Bros­sard a d’ailleurs consta­té que lors des pro­mo­tions, les fruits et lé­gumes étaient alors mieux po­si­tion­nés et de meilleure qua­li­té.

L’ins­pi­ra­tion du pro­jet pro­vient de Foo­dland On­ta­rio, qui vi­site l’en­semble des 1 200 ma­ga­sins d’ali­men­ta­tion de la pro­vince chaque an­née. Les PSQ et ses par­te­naires que sont l’As­so­cia­tion qué­bé­coise de la dis­tri­bu­tion de fruits et lé­gumes ain­si que l’As­so­cia­tion des pro­duc­teurs ma­raî­chers du Qué­bec sont en at­tente de fi­nan­ce­ment pour pou­voir vi­si­ter 300 autres épi­ce­ries à par­tir de 2019. Ils sou­haitent en fait re­nou­ve­ler l’ex­pé­rience tous les deux ans.

En plus de re­mettre des fiches tech­niques dans 225 ma­ga­sins, l’agroé­co­no­miste Sé­bas­tien Bros­sard a ana­ly­sé l’offre de fruits et lé­gumes du Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.