Le temps file

La Terre de chez nous - - MA PASSION AGRICOLE | JEUX - SAN­DRA CAR­PEN­TIER Agri­mom

Au mo­ment d’écrire ces lignes, 2018 est dé­jà en train de ti­rer sa ré­vé­rence. Une autre an­née qui s’achève et une autre en­core plus pro­met­teuse va com­men­cer.

Je n’ai ja­mais eu au­tant conscience du temps qui coule que de­puis que j’ai mes en­fants. Oui, par­fois les jour­nées sont in­ter­mi­nables, mais je sur­saute chaque fois que je re­garde en ar­rière.

Je vou­drais tou­jours plus de temps. Plus de temps de qua­li­té avec mes en­fants, plus de mo­ments tendres avec mon amou­reux, plus de temps pour mettre toutes mes idées de pro­jets sur la table et en­core plus de temps pour tout réa­li­ser. Je vou­drais im­mor­ta­li­ser chaque ins­tant de bon­heur. Je ne veux pas vieillir, mais je veux vivre jus­qu’à 100 ans. J’ai hâte que mes en­fants at­teignent cer­taines étapes, mais je vou­drais qu’ils sentent le pe­tit bé­bé neuf pour tou­jours. Je vou­drais ac­cé­lé­rer les bouts plus dif­fi­ciles, mais je veux les vivre pour mieux ap­pré­cier les pe­tites joies. J’ima­gine que ce sont toutes ces contra­dic­tions qui rendent la vie si agréable.

Pour la nou­velle an­née, je prends la ré­so­lu­tion de ces­ser de perdre mon temps sur des fu­ti­li­tés. Je vais ap­prendre à me concen­trer sur ce qui me rend heu­reuse et à ne plus avoir peur du ju­ge­ment des autres. On n’a qu’une vie pour être heu­reux et je vous ga­ran­tis que ce n’est pas trop.

Sur ce, je vous sou­haite le meilleur et évi­dem­ment, le pa­ra­dis à la fin de vos jours!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.