Deuxième vie pour le sa­pin de Noël

La Terre de chez nous - - DES NOUVELLES DE L'UPA | EN BREF -

Le temps des Fêtes est ter­mi­né et le sa­pin de Noël perd ses ai­guilles sur le plan­cher de la mai­son. L’or­ga­nisme Conser­va­tion de la na­ture du Ca­na­da (CNC) sug­gère de l’ins­tal­ler dans l’ar­rière-cour après en avoir re­ti­ré toutes les dé­co­ra­tions, bien sûr, plu­tôt que de le mettre au com­post. L’arbre pour­ra ain­si four­nir aux oi­seaux un abri qui les ai­de­ra à sur­vivre à l’hi­ver qué­bé­cois. De plus, il en­ri­chi­ra l’éco­sys­tème et nour­ri­ra le sol de votre cour.

Au prin­temps, alors que le co­ni­fère au­ra per­du la ma­jo­ri­té de ses ai­guilles, il se­ra fa­cile de cou­per ses branches et de dé­po­ser son tronc à même le sol. Pen­dant son cycle de dé­com­po­si­tion, il de­vien­dra un ha­bi­tat na­tu­rel. « Bon nombre de nos arbres de Noël, en par­ti­cu­lier les épi­nettes et sa­pins bau­miers, sont très peu résistants à la pour­ri­ture et se dé­gradent ra­pi­de­ment lors­qu’ils sont ex­po­sés aux élé­ments. Plus les branches cou­pées et le tronc sont en contact avec le sol, plus vite ils se­ront re­cy­clés par les cham­pi­gnons, les in­sectes et les bac­té­ries », ex­plique le bio­lo­giste de CNC, Dan Kraus. L’arbre de Noël de­vien­dra donc un en­droit de choix pour la conser­va­tion de la bio­di­ver­si­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.