Le mi­nistre et l’agro­nome

La Terre de chez nous - - LA UNE - MAR­TIN MÉNARD mme­[email protected] la­terre.ca

Les porte-pa­role en ma­tière d’agri­cul­ture de Qué­bec so­li­daire et du Par­ti qué­bé­cois ont de­man­dé que l’agro­nome ré­in­tègre son poste, mais le Par­ti li­bé­ral de­mande à la pro­tec­trice du ci­toyen d’en­quê­ter sur cette af­faire.

Le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture, des Pê­che­ries et de l’Ali­men­ta­tion du Qué­bec (MAPAQ) et son mi­nistre An­dré La­mon­tagne se sont fait écla­bous­ser la se­maine der­nière pour leur dé­ci­sion d’avoir congé­dié l’agro­nome Louis Robert le 24 jan­vier.

De nom­breux ac­teurs des mé­dias ont sou­li­gné que le MAPAQ avait non seu­le­ment mis à pied un agro­nome ré­pu­té comp­tant 32 ans de ser­vice, mais sur­tout un lan­ceur d’alerte qui avait dé­non­cé dans les mé­dias l’in­gé­rence du pri­vé dans la re­cherche pu­blique, plus spé­ci­fi­que­ment celle por­tant sur l’uti­li­sa­tion des pes­ti­cides réa­li­sée au Centre de re­cherche sur les grains (CÉROM).

Le 30 jan­vier, le mi­nistre de l’Agri­cul­ture, An­dré La­mon­tagne, a ré­vé­lé avoir « per­son­nel­le­ment au­to­ri­sé » le li­cen­cie­ment de l’agro­nome Louis Robert. En soi­rée, il a plu­tôt dit avoir « ac­cor­dé toute sa confiance aux ges­tion­naires du mi­nis­tère » et n’avoir « en au­cun temps » de­man­dé lui-même le congé­die­ment de l’em­ployé.

Chan­ge­ments de­man­dés

Le jour­na­liste Tho­mas Ger­bet, de Ra­dio-Ca­na­da, a ré­vé­lé que les do­cu­ments que lui a trans­mis Louis Robert au dé­but de 2018 fai­saient état de ten­ta­tives d’in­ti­mi­da­tion de la di­rec­tion du CÉROM sur les cher­cheurs. À ce­la s’ajou­tait l’in­gé­rence de quelques membres du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion dans la dif­fu­sion et l’in­ter­pré­ta­tion des ré­sul­tats de pro­jets de re­cherche du CÉROM.

À la suite du re­por­tage de Ra­dioCa­na­da pré­sen­té le 5 mars 2018, le MAPAQ a lan­cé une en­quête afin de trou­ver la per­sonne qui avait di­vul­gué l’in­for­ma­tion. Louis Robert a avoué d’em­blée sa res­pon­sa­bi­li­té. La mé­dia­ti­sa­tion des pro­blèmes du CÉROM a en­suite for­cé le MAPAQ à exi­ger, des di­ri­geants du CÉROM, des chan­ge­ments éthiques en lien avec la dé­non­cia­tion de M. Robert. Un rap­port qui sor­ti­ra dans les pro­chaines se­maines in­di­que­ra si les cor­rec­tifs ont bel et bien été ap­por­tés.

Deux agro­nomes sus­pen­dus

Fait à si­gna­ler, le mi­nis­tère a aus­si sus­pen­du deux agro­nomes pour des rai­sons si­mi­laires à celles qui ont conduit au ren­voi de Louis Robert. La Terre a ap­pris de quatre sources qu’il s’agis­sait de Gilles Trem­blay et d’Yves Dion. L’un d’eux au­rait été sanc­tion­né pour avoir no­tam­ment par­lé à un jour­na­liste de

La Terre de chez nous, a ré­vé­lé Ra­dioCa­na­da. Gilles Trem­blay n’est pas le pre­mier ve­nu; il s’est fait dé­cer­ner par l’Ordre des agro­nomes du Qué­bec la mé­daille de dis­tinc­tion agro­no­mique en 2013. Que pen­sez-vous des sanc­tions en­vers trois agro­nomes du MAPAQ? [email protected]­terre.ca

Louis Robert, un agro­nome ex­pert en grandes cultures qui cu­mule 32 an­nées de ser­vice, a été congé­dié le 24 jan­vier du MAPAQ pour avoir trans­mis des do­cu­ments confi­den­tiels à des jour­na­listes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.