Moins de « to­lé­rance » pour les pro­duc­teurs?

La Terre de chez nous - - LAIT - Les Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec sondent leurs membres sur une mo­di­fi­ca­tion de la to­lé­rance. Que pen­sez-vous de la ré­duc­tion éven­tuelle de la to­lé­rance? [email protected]­terre.ca

Les Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec (PLQ) es­pèrent ré­gler, une bonne fois pour toutes, le pro­blème d’ac­cu­mu­la­tion ex­ces­sive de to­lé­rance. À la re­cherche d’une so­lu­tion à long terme, l’or­ga­ni­sa­tion sonde ac­tuel­le­ment ses membres à l’oc­ca­sion de la tra­di­tion­nelle tour­née d’in­for­ma­tion des groupes lo­caux.

La marge de to­lé­rance per­met aux éle­vages de pro­duire entre +10 et -30 jours de leur contin­gent, et ce, sans pé­na­li­té. Cette flexi­bi­li­té de 40 jours donne la pos­si­bi­li­té de faire face aux aléas de la pro­duc­tion lai­tière et à sa sai­son­na­li­té.

En 2018, l’ac­cu­mu­la­tion im­por­tante de to­lé­rance né­ga­tive (jour­nées non pro­duites ac­cu­mu­lées), ju­me­lée à une pro­duc­tion dé­pas­sant la de­mande et à des stocks de beurre at­tei­gnant des ni­veaux his­to­riques a fait craindre le pire.

Les PLQ pro­posent donc de di­mi­nuer l’ac­cu­mu­la­tion du nombre de jours de to­lé­rance. Ils sug­gèrent deux op­tions : faire pas­ser la four­chette à 25 jours (+10/-15) ou à 30 jours (+10/-20). Les pro­duc­teurs bé­né­fi­cie­raient d’un dé­lai de 24 mois, soit jus­qu’en août 2021, pour s’ajus­ter à cette ré­duc­tion. Cette pro­po­si­tion est éga­le­ment sou­mise aux éle­veurs des autres pro­vinces de l’est du Ca­na­da (P5). Dans les dif­fé­rentes ré­gions du Qué­bec, les avis semblent par­ta­gés quant à la di­mi­nu­tion de cette « flexi­bi­li­té ».

Lo­ca­tion

Cette li­mi­ta­tion pour­rait être com­bi­née à un sys­tème cen­tra­li­sé de lo­ca­tion de cré­dits de to­lé­rance. De cette fa­çon, les pro­duc­teurs qui sur­passent leur to­lé­rance né­ga­tive pour­raient louer ce quo­ta non pro­duit et non re­por­table. Plu­sieurs op­tions sont sur la table. Par le pas­sé, la lo­ca­tion de quo­ta a tou­jours été re­je­tée par les pro­duc­teurs. Ceux qui s’y op­posent ne veulent pas que les éle­veurs re­çoivent de l’argent pour leur quo­ta non pro­duit.

Aide à la re­lève

Les par­ti­ci­pants à la tour­née de consul­ta­tion ont pu éga­le­ment prendre connais­sance des mo­di­fi­ca­tions pro­po­sées au pro­gramme d’aide à la re­lève. Son co­mi­té de ré­vi­sion re­com­mande cinq change- ments : haus­ser l’âge maxi­mal de 35 à 40 ans pour l’ac­cès au pro­gramme, per­mettre la dé­ten­tion de parts de la ferme de­puis plus de 12 mois, aug­men­ter de 5 à 10 kg la quan­ti­té maxi­male de quo­ta prê­tée par en­tre­prise (rem­bour­se­ment à rai­son de 2 kg/an) de même qu’of­frir un prêt pro­gres­sif en fonc­tion de la for­ma­tion. Fi­na­le­ment, le co­mi­té sug­gère d’éta­blir à 30 % la dé­ten­tion de parts de la ferme afin d’ac­cé­der au pro­gramme.

Les as­sem­blées gé­né­rales an­nuelles (AGA) des 14 groupes ré­gio­naux com­men­ce­ront une fois la tour­née d’in­for­ma­tion ter­mi­née. Elles s’éche­lon­ne­ront du 25 fé­vrier au 12 mars. L’AGA des PLQ se tien­dra quant à elle en avril.

JU­LIE MERCIER ju­mer­[email protected] la­terre.ca @ju­mer­cierTCN

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.