Une nou­velle marque pour les pommes d’ici

La Terre de chez nous - - COMMERCIALISATION - JOSIANNE DESJARDINS jdes­jar­[email protected] la­terre.ca

C’est main­te­nant of­fi­ciel : les po­mi­cul­teurs pour­ront uti­li­ser le nou­veau lo­go et la marque de com­merce Pommes d’ici pour vendre cer­taines va­rié­tés au ver­ger dès la pro­chaine ré­colte et éven­tuel­le­ment en épi­ce­rie.

Le fon­da­teur du col­lec­tif La pomme de de­main, Ro­land Joan­nin, a re­çu l’aval d’In­no­va­tion, Sciences et Dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique Ca­na­da en dé­cembre der­nier pour son pro­jet. Il s’agit d’une « énorme concré­ti­sa­tion » pour ce­lui qui dé­ve­loppe des va­rié­tés hy­brides de­puis plus de 30 ans, rap­por­tait-on dans nos pages en sep­tembre.

La Belle d’août, la Ro­si­nette, l’Oc­tobre et la Pas­sio­na­ta sont les quatre nou­velles va­rié­tés vi­sées par la marque. Les membres du col­lec­tif qui les cultivent au­ront donc la pos­si­bi­li­té d’af­fi­cher le lo­go sur leurs en­seignes ou leurs sacs d’au­to­cueillette, par exemple. Dé­jà, le Ver­ger La­bon­té à Oka, le Ver­ger Le Gros Pierre à Comp­ton et la Ferme Quinn à No­treDame-de-l’Île-Per­rot ont ma­ni­fes­té leur in­ten­tion d’uti­li­ser cet ou­til de pro­mo­tion.

Par ailleurs, quelque 10 000 nou­veaux pom­miers de Ro­si­nette se­ront gref­fés dès ce prin­temps dans cer­tains ver­gers. L’ob­jec­tif est d’avoir au moins 30 000 arbres de cette va­rié­té pour la com­mer­cia­li­ser d’ici cinq ans. « Il faut y al­ler une bou­chée à la fois. On ne veut pas se trom­per [avec ce pro­jet] », sou­ligne M. Joan­nin.

Ro­land Joan­nin, hy­bri­deur et fon­da­teur du col­lec­tif La Pomme de de­main.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.