Les jeux sont faits!

La Terre de chez nous - - L’AMOUR EST DANS LE PRÉ - GUILLAUME CLOU­TIER guillau­me­clou­[email protected] la­terre.ca @guillaume.clou­tier1

Ça y est, les jeux sont faits à L’amour

est dans le pré! Tous les can­di­dats sont main­te­nant en route pour la ferme avec leurs pré­ten­dants. On pour­ra en­fin pas­ser aux choses sé­rieuses.

Après sept jours de ré­flexion, De­ven a ar­rê­té son choix sur Ka­the­rine, Ma­rieÈve et Jes­si­ca, exac­te­ment comme je l’avais pré­dit la se­maine der­nière. Pas de trai­te­ment pré­fé­ren­tiel lors­qu’est ve­nu le temps de les ra­me­ner à la ferme : les trois se trou­vaient sur la ban­quette ar­rière du pick-up de De­ven. Ça, c’est de l’équi­té! Per­sonne n’est as­sis dans la boîte; on garde ça pour le ci­né-parc.

Le speed da­ting d’An­tho­ny ne pas­se­ra pas à l’his­toire. On le sen­tait un peu stres­sé. Le sweet lo­ver de Saint-Am­broise a choi­si My­riam, Jes­sie et Mé­li­na. Une fois le stress tom­bé, An­tho­ny était beau- coup plus dé­ten­du au vo­lant de sa voi­ture pen­dant le re­tour à la mai­son et les filles ont dé­cou­vert un nou­vel homme.

Ch­ris­tian, de son cô­té, n’est pas pas­sé par quatre che­mins pour dé­ter­mi­ner les can­di­dates qu’il ra­mè­ne­ra chez lui. « Toi, tu viens du Sa­gue­nay et tu as quatre en­fants, donc si on entre en re­la­tion en­semble… » a-t-il lan­cé à Na­tha­lie, la pre­mière qu’il a ren­con­trée. « Pas de pro­blème, ils sont prêts », lui a-t-elle ré­pon­du en ajou­tant qu’elle avait pris le temps de dis­cu­ter avec eux avant de s’ins­crire. Ça doit dé­jà être quelque chose de lais­ser son chez-soi et ses ha­bi­tudes de vie pour al­ler vivre dans une ferme à 300 km de dis­tance! Ima­gi­nez quand, en plus, tu em­mènes avec toi quatre en­fants chez quel­qu’un qui en a dé­jà deux! Ch­ris­tian a fi­na­le­ment choi­si Na­tha­lie, An­nie et Jo­sée.

On est en­suite pas­sés à un autre ni­veau avec Ju­lien, de Dud­swell, en Es­trie. De loin le can­di­dat le plus zen cette sai­son. Le pro­duc­teur a dis­cu­té d’acu­punc­ture, de tan­nage de peaux, de na­ture et de bio­lo­gie avec ses pré­ten­dantes. Il a choi­si Isabelle – qui le voit dé­jà comme le père de ses en­fants –, Ra­phaëlle et Au­drée.

Pré­dic­tions

Main­te­nant que tous nos can­di­dats ont fait leurs choix, c’est en­fin l’heure de mon fa­meux pool de L’amour est

dans le pré! Un pool où j’ai des chances de ga­gner. Fa­cile, quand tu es le seul à jouer, mais bon. Une vic­toire, c’est une vic­toire. Qui se ren­dra jus­qu’au bout de l’aven­ture? À quoi res­sem­ble­ront les couples pour le voyage fi­nal? Voi­ci mes choix.

Com­men­çons avec Kath­leen, qui de­vra op­ter pour Si­mon, Alexandre V. ou Alexandre G. Pour son cô­té ri­go­lo et sa bonne hu­meur, je donne mon vote à Alexandre G. C’est as­su­ré­ment lui qui nous fe­ra le plus rire pen­dant la sai­son, en sou­hai­tant que Kath­leen pense comme moi.

De­ven, pour sa part, fi­ni­ra l’aven­ture avec Ma­rie-Ève. Il y avait de l’élec­tri­ci­té dans l’air lors du speed da­ting et ça se pour­sui­vra à la ferme.

Je pré­sume qu’An­tho­ny choi­si­ra Mé­li­na, mais j’ai sur­tout l’im­pres­sion que ça risque de bras­ser pas mal à Saint-Am­broise. L’ai­guille de mon dé­tec­teur de chaos était plu­tôt dans le rouge du­rant l’épi­sode.

Je crois que Ch­ris­tian se dé­cou­vri­ra des af­fi­ni­tés avec Jo­sée. En plus, ses en­fants ont quit­té la mai­son, alors ça va faire moins de monde à dé­pla­cer.

Du cô­té de Ju­lien, je pense qu’il choi­si­ra Ra­phaëlle. D’après moi, Isabelle se­ra un peu trop en­tre­pre­nante, ce qui risque de dé­sta­bi­li­ser le pro­duc­teur.

Et vous? Quelles sont vos pré­dic­tions?

An­tho­ny était très heu­reux de mon­trer aux filles l’un des tout pre­miers sys­tèmes de traite à avoir été com­mer­cia­li­sés, et qui est en­core fonc­tion­nel.

Ch­ris­tian a fait faire le tour du pro­prié­taire à ses pré­ten­dantes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.