Trou­ver la perle rare

La Terre de chez nous - - MA PASSION AGRICOLE / JEUX - AU­DREY MORNEAU Agri­mom

Quand tu prends conscience que tu au­rais be­soin d’avoir un peu de temps pour ta vie so­ciale, mais sans de­voir t’ins­crire à L’amour est dans le pré dans cinq ans, tu dé­cides de cher­cher un em­ployé. Évi­dem­ment, ce n’est pas la tâche la plus fa­cile. Il faut trou­ver la perle rare, quel­qu’un en qui tu au­ras as­sez confiance pour lais­ser tes ani­maux entre ses mains, la moi­tié de ta vie, ton gagne-pain. Cette per­sonne en ap­pren­dra plus sur ta vie que tes propres amis, nour­ri­ra le fu­tur de ton en­tre­prise et te per­met­tra de ne pas « pé­ter au frette » à 40 ans. Elle se­ra là à traire les vaches avec toi, à conduire le trac­teur dans le champ d’à cô­té et à dé­tec­ter le pro­blème du monte-balles. Di­sons que notre vie se­rait pas mal dif­fé­rente sans vous. Quand tu as l’em­ployé qu’il te faut, tu pries pour qu’il reste long­temps. Ce n’est pas le mé­tier le plus rose pour cer­tains, ce n’est pas non plus le meilleur ho­raire de tra­vail et le mode de vie est dif­fé­rent de ce­lui des autres.

Je me sou­viens, quand j’étais pe­tite, que c’était les em­ployés qui me fai­saient rire. Ceux avec qui je pou­vais dis­cu­ter quand pa­pa était oc­cu­pé – parce que oui, je par­lais dé­jà tout le temps dans ce temps-là. Ima­gi­nez au­jourd’hui!

Cha­peau à tous les em­ployés de ferme. Vous faites la dif­fé­rence dans cette vie qui n’ar­rête ja­mais. Nous sommes chan­ceux de pou­voir comp­ter sur vous. Mer­ci de nous rendre la vie un peu plus nor­male.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.