uFields aide les ma­raî­chers dans leur ges­tion

La Terre de chez nous - - FRAISES ET FRAMBOISES - MAR­TIN PRIMEAU mpri­[email protected]­terre.ca

L’an­née 2018 au­ra été oc­cu­pée pour Guy Pou­liot et une poi­gnée de pro­duc­teurs de pe­tits fruits du Qué­bec. En col­la­bo­ra­tion avec la firme Gas­par Tech­no­lo­gies, ils ont dé­ve­lop­pé l’uFields, un ou­til de ges­tion adap­té à toutes les pla­te­formes nu­mé­riques, main­te­nant ac­ces­sible aux pro­duc­teurs ma­raî­chers du Qué­bec.

L’idée a pris forme au prin­temps 2017. Voyant les frais d’uti­li­sa­tion de leur lo­gi­ciel de ges­tion ex­plo­ser, 17 agri­cul­teurs du Qué­bec se sont re­grou­pés sous l’égide de l’As­so­cia­tion des pro­duc­teurs de fraises et fram­boises du Qué­bec (APFFQ) pour fi­nan­cer le dé­ve­lop­pe­ment d’une nou­velle pla­te­forme de ges­tion. Pour ce faire, cha­cun y est al­lé d’une mise de fonds de 7 400 $. « On ne vou­lait pas que tous les membres de l’As­so­cia­tion prennent un risque fi­nan­cier avec le dé­ve­lop­pe­ment de ce pro­duit, ex­plique M. Pou­liot. Mais en s’as­so­ciant à l’APFFQ, on s’as­sure de sa pé­ren­ni­té. »

Pour tous les pro­duc­teurs

Si l’uFields est au­jourd’hui pro­prié­té aux deux tiers de l’APFFQ et au tiers de Gas­par Tech­no­lo­gies, il ne s’adresse pas uni­que­ment aux pro­duc­teurs de fraises et de fram­boises.

Le ma­raî­cher Marc-An­dré Rous­sel a d’ailleurs fait par­tie du groupe res­treint de quatre agri­cul­teurs qui ont tes­té les trois pre­miers mo­dules du lo­gi­ciel au cours de la der­nière an­née. « C’est très com­plet comme ou­til », avance-t-il.

Le pre­mier mo­dule porte sur la ges­tion du per­son­nel et des opé­ra­tions ter­rain. « Il gère d’une part les heures tra­vaillées et les payes, ex­plique M. Rous­sel, mais il nous per­met aus­si d’avoir un aper­çu glo­bal du temps de tra­vail consa­cré à chaque tâche. »

Le deuxième mo­dule as­sure pour sa part le sui­vi de pro­duc­tion et ras­semble des in­for­ma­tions sur le ren­de­ment des champs et des em­ployés, no­tam­ment. « Tout ça en di­rect », sou­ligne l’agri­cul­teur de la Mon­té­ré­gie. Le troi­sième mo­dule gère quant à lui l’ap­pli­ca­tion de pro­duits com­mer­ciaux, comme des en­grais et des pes­ti­cides, et in­dique par exemple au pro­duc­teur quels sont les dé­lais de ré­en­trée au champ à res­pec­ter. « C’est 100 % com­pa­tible avec les re­gistres Ca­na­daGAP », men­tionne M. Rous­sel. Un qua­trième mo­dule consa­cré à l’en­tre­po­sage, à l’em­bal­lage et à l’ex­pé­di­tion s’ajou­te­ra à l’offre d’ici quelques mois.

Cha­cun des mo­dules de l’ou­til de ges­tion est ven­du sous forme de li­cence au coût an­nuel de 975 $ pour le pre­mier, et à 575 $ cha­cun pour les autres. Il y au­ra des frais ad­di­tion­nels de for­ma­tion de 300 $, mais l’APFFQ s’en­gage à les rem­bour­ser pour cette pre­mière an­née.

Se­lon Guy Pou­liot, 35 pro­duc­teurs se sont dé­jà en­ga­gés à uti­li­ser le nou­vel ou­til cette an­née. À terme, il s’at­tend à ce qu’il soit com­mer­cia­li­sé à l’ex­té­rieur des fron­tières du Qué­bec.

uFields est ac­ces­sible à tous les pro­duc­teurs ma­raî­chers.

Marc-An­dré Rous­sel a par­ti­ci­pé au dé­ve­lop­pe­ment des dif­fé­rents mo­dules de l’ou­til de ges­tion uFields.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.