L’Abat­toir Du­charme ob­tient son agré­ment fé­dé­ral

La Terre de chez nous - - LAPINS - JOSIANNE DES­JAR­DINS jdes­jar­[email protected]­terre.ca @josianne.des­jar­dins.98

Après plu­sieurs mois d’at­tente, l’Abat­toir Du­charme, de Saint-Al­phonse-de-Gran­by, a ob­te­nu l’agré­ment fé­dé­ral pour sa pro­duc­tion de vo­lailles, mais aus­si de la­pins, le

18 fé­vrier. Cette nou­velle re­con­nais­sance risque de pro­fi­ter à l’in­dus­trie cu­ni­cole du Qué­bec.

L’en­tre­prise ba­sée en Mon­té­ré­gie est main­te­nant la seule au Qué­bec à avoir l’aval du fé­dé­ral pour abattre des la­pins. Pour le pro­prié­taire Alexandre D’Amours, cette cer­ti­fi­ca­tion était fort at­ten­due puis­qu’elle est consi­dé­rée comme un gage de qua­li­té dans l’in­dus­trie et ouvre la porte aux mar­chés in­ter­pro­vin­cial et in­ter­na­tio­nal.

L’en­tre­prise avait com­men­cé à abattre de 500 à 600 la­pins par se­maine en mai der­nier. Lors­qu’elle a re­çu l’agré­ment, sa pro­duc­tion a pra­ti­que­ment tri­plé, pas­sant à en­vi­ron 1 500 la­pins chaque se­maine. Mal­gré cette hausse, M. D’Amours es­time qu’il est en­core trop tôt pour sa­voir si les ache­teurs de la­pins qué­bé­cois vont se tour­ner da­van­tage vers son abat­toir.

En crois­sance

Ac­tuel­le­ment, l’un des plus im­por­tants dis­tri­bu­teurs de la­pins au Qué­bec, la Ferme avi­cole d’Oka, fait prin­ci­pa­le­ment af­faire avec l’abat­toir Flint­shire Farms, en On­ta­rio. Le pro­prié­taire Claude Di­caire, qui avait dé­jà com­men­cé à confier cer­tains vo­lumes à l’Abat­toir Du­charme, en­tend pour­suivre sa col­la­bo­ra­tion avec l’en­tre­prise. « C’est une très belle or­ga­ni­sa­tion […] et je me sou­cie de son évo­lu­tion », a-t-il af­fir­mé en en­tre­vue à La Terre. Mais se­lon lui, le plus grand dé­fi de­meure le ni­veau de pro­duc­tion des éle­veurs de la­pins.

Du cô­té de Cu­ni­co, dis­tri­bu­teur ba­sé à La­val, on en­tend confier la pro­duc­tion des la­pins éle­vés au Qué­bec à l’Abat­toir Du­charme dès la mi-mars. Ce­la re­pré­sente un vo­lume de 1 000 bêtes par mois. « Ça va nous per­mettre d’éco­no­mi­ser les frais de trans­port [vers l’On­ta­rio] et d’être plus com­pé­ti­tifs », af­firme Isa­belle Bour­beau, di­rec­trice des ventes. Cette der­nière se dit confiante à l’égard de la qua­li­té du tra­vail de l’Abat­toir Du­charme. Cu­ni­co main­tien­dra tout de même ses ac­ti­vi­tés avec l’abat­toir on­ta­rien pour les éle­veurs éta­blis dans cette pro­vince.

Ave­nir pro­met­teur

Le pré­sident du Syn­di­cat des pro­duc­teurs de la­pins du Qué­bec (SPLQ), Ju­lien Pa­gé, croit pour sa part que « tous les in­gré­dients sont main­te­nant réu- nis » pour as­su­rer un meilleur ave­nir à l’in­dus­trie. De­vant une hausse de la de­mande des ache­teurs, le Syn­di­cat avait an­non­cé en no­vembre l’émis­sion de 2 200 nou­velles parts de pro­duc­tion in­té­ri­maires (PPI) pour des en­tre­prises exis­tantes et en dé­mar­rage. Ce­la re­pré­sente une aug­men­ta­tion de plus de 40 % de la pro­duc­tion.

Les éle­veurs de la­pins sont ap­pe­lés à pro­duire plus pour ré­pondre à la de­mande des ache­teurs.

Alexandre D’Amours, pro­prié­taire de l’Abat­toir Du­charme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.