Acé­ri­cul­teurs : pro­té­gez-vous!

La Terre de chez nous - - ACÉRICULTURE - M.M.

Mar­tin Pel­le­tier, du Centre Acer, met en garde les acé­ri­cul­teurs. « La cer­ti­fi­ca­tion [à la norme ca­li­for­nienne] est com­plexe et la por­tée de la loi n’est pas en­core bien dé­fi­nie. C’est im­por­tant que les pro­duc­teurs se pro­tègent », af­firme-t-il. Le spé­cia­liste men­tionne deux élé­ments cru­ciaux pour évi­ter une pour­suite ju­di­ciaire as­so­ciée au non-res­pect de la norme ca­li­for­nienne sur le plomb. D’abord, les acé­ri­cul­teurs doivent bien do­cu­men­ter les tests qu’ils ont eux-mêmes pra­ti­qués avec les ban­de­lettes de dé­pis­tage du plomb sur les plus vieux équi­pe­ments, et ce, en in­di­quant le nom du ma­té­riel, les ré­sul­tats des tests ain­si que la date. Si pos­sible, ils peuvent ac­com­pa­gner le tout de pho­tos mon­trant que les tests ont été né­ga­tifs. Ils doivent aus­si de­man­der aux ma­nu­fac­tu­riers une preuve écrite confir­mant que les équi­pe­ments ache­tés ré­cem­ment sont bel et bien conformes et exi­ger le même type de preuve pour les mo­di­fi­ca­tions ef­fec­tuées par les com­pa­gnies sur des ins­tal­la­tions plus âgées qui avaient ré­vé­lé un ré­sul­tat né­ga­tif. Il s’avère es­sen­tiel, dans les deux cas, de conser­ver ces in­for­ma­tions dans un dos­sier qui pour­rait ser­vir éven­tuel­le­ment.

Mar­tin Pel­le­tier

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.