Serres : Chan­ge­ments cli­ma­tiques, le nou­veau dé­fi en serre

La Terre de chez nous - - DES NOUVELLES DE L'UPA OPINION - AN­DRÉ MOUSSEAU Pré­sident des Pro­duc­teurs en serre du Qué­bec

De­puis quelques an­nées, les agri­cul­teurs et les pro­duc­teurs en serre su­bissent les ef­fets des chan­ge­ments cli­ma­tiques. On note de plus en plus d’évé­ne­ments for­tuits tels que des inon­da­tions, de la grêle en juillet, des pluies abon­dantes et des vents vio­lents. Ces phé­no­mènes mé­téo­ro­lo­giques ex­trêmes en­gendrent des pertes pour cer­tains.

À ces en­jeux s’ajoutent les risques à plus long terme après l’in­tro­duc­tion de nou­velles ma­la­dies et d’in­sectes pour les­quels les pro­duc­teurs n’ont pas en­core trou­vé de so­lu­tion. Ces risques sont ac­crus dans un contexte de pro­duc­tion bio­lo­gique où les so­lu­tions in­no­va­trices ne sont pas tou­jours connues.

À toutes ces per­tur­ba­tions s’ajoute une cer­taine in­cer­ti­tude éco­no­mique et fi­nan­cière qui rend l’ac­cès au fi­nan­ce­ment par­fois plus dif­fi­cile. Mal­gré la mo­di­fi­ca­tion ré­cente au pro­gramme de fi­nan­ce­ment de La Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec (FADQ) qui in­tro­duit le concept de prêt le­vier pour les nou­veaux pro­duc­teurs, les ex­ploi­tants ac­tuels peinent en­core à ac­cé­der au fi­nan­ce­ment pour mo­der­ni­ser leur en­tre­prise et faire face à la concur­rence étran­gère.

Le fi­nan­ce­ment agri­cole a jus­te­ment été créé pour pal­lier la dif­fi­cul­té à fi­nan­cer des ac­tifs agri­coles à va­leur éle­vée par rap­port aux ventes réa­li­sées. Or, au­jourd’hui, la FADQ agit comme une banque, et même, dans cer­tains cas, son mode de fonc­tion­ne­ment est pire que ce­lui d’une banque tra­di­tion­nelle dans l’ana­lyse des ga­ran­ties. Le pro­blème, c’est que cette aide fi­nan­cière est es­sen­tielle pour la mo­der­ni­sa­tion des serres.

Dans cette si­tua­tion, comment pour­rons-nous concré­ti­ser la vo­lon­té du gou­ver­ne­ment Le­gault de dé­ve­lop­per la ser­ri­cul­ture qué­bé­coise? Même si le Qué­bec dis­pose de sur­plus d’élec­tri­ci­té, les agri­cul­teurs qui sou­haitent se dé­par­tir du ma­zout pour chauf­fer leurs serres et ré­duire leur em­preinte en­vi­ron­ne­men­tale ne peuvent tou­jours pas pro­fi­ter d’un ta­rif com­pé­ti­tif ni même d’un pro­gramme d’aide à la conver­sion. Pour ajou­ter à l’in­sa­tis­fac­tion des pro­duc­teurs en serre du Qué­bec, ceux des autres pro­vinces ca­na­diennes ont droit à une exemp­tion par­tielle de 80 % de la re­de­vance (taxe car­bone) sur le gaz na­tu­rel par le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral et à une exemp­tion to­tale pour le ma­zout lé­ger et l’es­sence.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.