Près de 3 M$ pour pro­té­ger les terres au­tour du REM

La Terre de chez nous - - TERRITOIRE - JOSIANNE DESJARDINS jdes­jar­[email protected] la­terre.ca

MON­TRÉAL — Une fi­du­cie d’uti­li­té so­ciale nou­vel­le­ment créée per­met­tra de main­te­nir et de sti­mu­ler les ac­ti­vi­tés agri­coles au­tour de la fu­ture gare ter­mi­nale du Ré­seau élec­trique mé­tro­po­li­tain (REM), à Bros­sard.

L’en­tente an­non­cée en 2017 a été conclue par l’Union des pro­duc­teurs agri­coles (UPA), la Com­mu­nau­té mé­tro­po­li­taine de Mon­tréal (CMM) et la fi­liale CDPQ In­fra, de la Caisse de dé­pôt et pla­ce­ment du Qué­bec.

L’in­ves­tis­se­ment de dé­part de 2,9 M$ est in­jec­té par CDPQ In­fra. Cette somme per­met­tra à la fi­du­cie d’ache­ter de 30 à 40 hec­tares de terres si­tuées au pour­tour de la sta­tion afin d’en faire la lo­ca­tion et de sti­mu­ler la mise en oeuvre de nou­veaux pro­jets agri­coles. Un pre­mier ap­pel de pro­jets se­ra lan­cé dès l’été 2019.

La su­per­fi­cie po­ten­tielle s’élève à 190 hec­tares dont en­vi­ron le tiers est ex­ploi­té par des pro­duc­teurs. Une grande par­tie de la ba­lance n’est pas culti­vée et ap­par­tient à Hy­dro-Qué­bec. D’autres in­ves­tis­seurs pour­raient éga­le­ment contri­buer à la fi­du­cie pour qu’elle puisse étendre ses ac­ti­vi­tés.

L’ob­jec­tif pre­mier de ce mo­dèle est de « créer une bar­rière ef­fi­cace contre l’éta­le­ment ur­bain » et de pro­té­ger « un patrimoine à perpétuité », a sou­te­nu Mar­cel Gro­leau, pré­sident de l ’ UPA, l ors d’une confé­rence de presse à Mon­tréal, le 3 avril. Il a sou­li­gné le contexte par­ti­cu­lier dans le­quel ce pro­jet a été lan­cé, consi­dé­rant que le REM ré­pond à des be­soins im­por­tants en ma­tière de trans­port col­lec­tif dans la ré­gion mé­tro­po­li­taine. Les ins­tal­la­tions et le sta­tion­ne­ment de­vraient em­pié­ter sur une tren­taine d’hec­tares de terres.

L’en­ve­loppe pour­ra aus­si ai­der au dé­mar­rage de nou­velles ex­ploi­ta­tions, no­tam­ment pour la re­lève « dans un sec­teur où les terres sont de­ve­nues in­abor­dables », a pour­sui­vi M. Gro­leau. La pré­si­dente de la Fé­dé­ra­tion de la re­lève agricole du Qué­bec, Ju­lie Bis­son­nette, voit la fi­du­cie comme un vé­ri­table le­vier fi­nan­cier pour les jeunes, sur­tout les pe­tits pro­duc­teurs ma­raî­chers.

Elle sié­ge­ra au con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de la fi­du­cie, tout comme un re­pré­sen­tant de la Ville de Bros­sard. La mai­resse Do­reen As­saad compte d’ailleurs consul­ter sa po­pu­la­tion afin de pro­fi­ter de cette agriculture de proxi­mi­té pé­ri­ur­baine. Elle es­père dé­ve­lop­per un pro­jet de mar­ché agroa­li­men­taire dès l’ou­ver­ture du ter­mi­nus, pré­vue en 2021.

Pro­lon­ge­ment éven­tuel

Ac­tuel­le­ment, on ignore si le REM se ren­dra jus­qu’à Cham­bly. Des études se­ront réa­li­sées au cours des 18 pro­chains mois, a in­di­qué le pré­sident et chef de la di­rec­tion de CDPQ In­fra, Ma­cky Tall.

Ad­ve­nant que le tra­cé soit pro­lon­gé, les terres se trou­vant au pour­tour de la gare main­tien­draient leur vo­ca­tion. « Si ça em­piète sur les terres agri­coles, [...] on va s’op­po­ser au pro­jet, c’est sûr », a af­fir­mé M. Gro­leau avec conviction.

Le de­mi-cercle sur cette carte montre la zone dont les terres pour­raient être ache­tées par la fi­du­cie fon­cière agricole.

Mar­cel Gro­leau

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.