Les conces­sions ca­na­diennes vues par les Amé­ri­cains

La Terre de chez nous - - À LA UNE - J.M.

Mal­gré les ef­forts du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral de pro­té­ger la ges­tion de l’offre, l’Ac­cord Ca­na­da–ÉtatsU­nis–Mexique (ACEUM) met à mal le sys­tème, comme le dé­montre l’en­thou­siasme des Amé­ri­cains de­vant les conces­sions ca­na­diennes pré­vues au nou­veau trai­té de libre-échange. En fé­vrier, lors de l’ou­ver­ture du Fo­rum sur les perspectives agri­coles, la grand­messe du dé­par­te­ment amé­ri­cain de l’Agriculture (USDA), son éco­no­miste en chef, Ro­bert Jo­hans­son, n’a pas manqué de sou­li­gner que « l’ACEUM élar­git [l’ac­cès amé­ri­cain] aux mar­chés ca­na­diens du lait et de la vo­laille, éli­mine les classes lai­tières 6 et 7 et met de la dis­ci­pline dans la dé­ter­mi­na­tion des prix des so­lides non gras au Ca­na­da ».

Le Con­seil amé­ri­cain des ex­por­ta­teurs lai­tiers et la Fé­dé­ra­tion na­tio­nale des pro­duc­teurs de lait se frottent aus­si les mains. « Bien que l’ACEUM ne règle pas toutes les po­li­tiques pro­blé­ma­tiques de ta­rifs du Ca­na­da, il a fait des avan­cées im­por­tantes sur ce front, in­cluant des ré formes au contro­ver­sé sys­tème ca­na­dien de fixa­tion des prix », se ré­jouissent les deux or­ga­ni­sa­tions.

En avril, la Com­mis­sion du com­merce in­ter­na­tio­nal des États-Unis a pu­blié une éva­lua­tion des im­pacts po­ten­tiels de l’ACEUM sur l’économie amé­ri­caine. De fa­çon glo­bale, l’en­tente n’ajou­te­rait que 0,35 % au pro­duit in­té­rieur brut du pays et 0,12 % au nombre d’em­plois. La Com­mis­sion sou­ligne tou­te­fois les chan­ge­ments « si­gni­fi­ca­tifs » de l’ACEUM par rap­port à l’Ac­cord de li­breé­change nord-amé­ri­cain dans les sec­teurs lai­tier et avi­cole. Se­lon ses pré­vi­sions, les ex­por­ta­tions de vo­lailles vers le Ca­na­da pour­raient bon­dir de 50 % au terme des six ans de mise en oeuvre de l’en­tente. Du cô­té de l’in­dus­trie lai­tière, la Com­mis­sion pré­dit une aug­men­ta­tion de 0,1 % de la pro­duc­tion, mais une crois­sance de 7 % des ventes à l’ex­té­rieur du pays, ma­jo­ri­tai­re­ment vers le Ca­na­da. Celles-ci pour­raient grim­per de 227 M$ à la 6e an­née de l’Ac­cord.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.