Michel Du­val l’em­porte par 15 voix

La Terre de chez nous - - POLITIQUE AGRONOMES EN BREF - MY­RIAM LAPLANTE EL HAÏLI mla­[email protected] la­terre.ca @My­riamLa­plan­teE

Louis Ro­bert a bien failli réus­sir son pa­ri de dé­lo­ger le pré­sident de l’Ordre des agronomes du Qué­bec (OAQ), Michel Du­val, à la tête de l’or­ga­nisme. Ce der­nier l’em­porte par seule­ment 15 voix sur son ad­ver­saire.

Les ré­sul­tats de l’élection ont été dé­voi­lés tard en soi­rée le 9 mai. Sur 1 927 par­ti­ci­pants, Michel Du­val a re­cueilli 50,3 % des voix contre 49,6 % pour Louis Ro­bert.

Avec un taux de par­ti­ci­pa­tion de 64,1 %, le vote est consi­dé­ré comme his­to­rique à l’OAQ. De tels ré­sul­tats laissent en­tre­voir un réel dé­sir de chan­ge­ment chez les agronomes du Qué­bec dans l’exer­cice de leur profession. « Nous te­nons à as­su­rer à ceux et celles qui ont sou­te­nu [Louis Ro­bert] lors de cette der­nière cam­pagne que nous pren­drons en compte leurs at­tentes et leurs as­pi­ra­tions », a sou­li­gné M. Du­val par voie de communiqué.

La ques­tion des agronomes liés a été au coeur de la cam­pagne élec­to­rale. Si M. Ro­bert sou­hai­tait mettre fin à l’al­liance entre les agronomes et les en­tre­prises du sec­teur pri­vé, le pré­sident sor­tant, lui, pré­co­ni­sait plu­tôt une col­la­bo­ra­tion avec les agronomes liés à l’in­dus­trie pour mo­di­fier cer­taines pra­tiques ac­tuelles.

« Je suis content de la cam­pagne que j’ai me­née, a in­di­qué Louis Ro­bert à l’is­sue du vote. Il est vrai que je suis dé­çu du ré­sul­tat, mais je n’en suis pas amer. Je me console en me di­sant que les en­jeux ont été sou­le­vés et se­ront dé­bat­tus à l’Ordre. Ils ne se­ront pas oubliés pour au­tant. Es­pé­rons qu’ils se­ront ré­glés dans un proche avenir. »

Plan d’ac­tion

En cam­pagne élec­to­rale, Michel Du­val pro­met­tait un nou­veau col­loque sur l’in­dé­pen­dance des agronomes, en écho à ce­lui de 2006. Il sou­hai­tait éga­le­ment mo­der­ni­ser la Loi sur les agronomes et, pour as­su­rer une meilleure pro­tec­tion du pu­blic, ap­por­ter des mo­di­fi­ca­tions au code de dé­on­to­lo­gie. La for­ma­tion conti­nue, l’agro­no­mie dans les dé­bats pu­blics, l’ex­per­tise des agronomes et l’ap­proche mul­ti­dis­ci­pli­naire étaient pré­sen­tées comme des thèmes prio­ri­taires de son plan d’ac­tion.

« Le but, c’est de faire pro­gres­ser les fa­çons de faire pour of­frir un mi­lieu de travail in­té­res­sant aux pro­duc­teurs afin que les agronomes qui vont oeu­vrer avec eux, même s’ils [tra­vaillent pour une com­pa­gnie], soient ca­pables de faire une re­com­man­da­tion en fonc­tion de la si­tua­tion à la ferme », avait alors in­di­qué M. Du­val à La Terre.

Aux termes d’un vote ex­ces­si­ve­ment ser­ré, Michel Du­val est ré­élu pré­sident de l’Ordre des agronomes du Qué­bec pour un 2e man­dat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.