Pa­lettes Per­ron re­bâ­ti­ra à Sawyer­ville au prin­temps

La Tribune - - ACTUALITÉS - MAXENCE DAUPHINAIS-PEL­LE­TIER mdau­[email protected]

SHER­BROOKE — Pa­lettes Per­ron, l’en­tre­prise qui a été la proie d’un in­cen­die des­truc­teur en août der­nier à Sawyer­ville, pour­suit ses opé­ra­tions dans l’an­cienne usine Sher­mag de Len­nox­ville en at­ten­dant de pou­voir re­bâ­tir sur le même site. Les di­ri­geants de Pa­lettes Per­ron, spé­cia­li­sée en pro­duc­tion de pa­lettes de bois sur me­sure, ont réus­si à main­te­nir leur pro­duc­tion à un vo­lume in­té­res­sant à la suite de l’in­cen­die qui a to­ta­le­ment ra­va­gé son usine de pro­duc­tion de Sawyer­ville dans la nuit du 23 au 24 août der­nier. Ce dé­noue­ment tem­po­raire re­pré­sente une vic­toire im­por­tante pour le plus gros em­ployeur du pe­tit vil­lage du Haut-Saint-Fran­çois, ex­plique le pro­prié­taire Hu­go Bru­nelle.

« On est pré­sen­te­ment re­lo­ca­li­sé dans une usine tem­po­raire pour une pé­riode d’un an, jus­qu’en sep­tembre 2019 », af­firme d’em­blée ce­lui qui a ache­té l’en­tre­prise il y a trois ans.

« On est ins­tal­lé dans l’an­cienne usine Sher­mag à Len­nox­ville et la pro­duc­tion a re­pris de­puis main­te­nant six se­maines. On est en re­dé­mar­rage de pro­duc­tion in­ten­sive. »

Quoique bien ins­tal­lé dans leur usine tem­po­raire, le pro­prié­taire émet clai­re­ment son in­ten­tion de re­bâ­tir sur le site de l’usine in­cen­diée dès le prin­temps pro­chain pour pou­voir y ré­in­té­grer la pro­duc­tion vers la fin de l’été 2019.

« On n’a pas en­core ré­glé tous les dos­siers d’as­su­rances et la pa­pe­rasse qui vient avec, mais on veut re­bâ­tir à Sawyer­ville. Où, quand et com­ment, ça reste à dé­ter­mi­ner au cours des pro­chaines se­maines », pour­suit l’en­tre­pre­neur. « On pré­voit bâ­tir au prin­temps et idéa­le­ment ren­trer dans notre nou­velle à la fin de l’été. »

CLIENTS ET EM­PLOIS SAU­VÉS

Le trans­fert tem­po­raire des ac­ti­vi­tés de Pa­lettes Per­ron à l’usine Sher­mag de Len­nox­ville a per­mis à l’en­tre­prise de ré­cu­pé­rer des clients im­por­tants ain­si que des em­plois. Le deux tiers des em­ployés ont ain­si pu évi­ter d’être mis au chô­mage pour plu­sieurs mois, une vic­toire im­por­tante pour M. Bru­nelle.

« L’ob­jec­tif pour les pro­chains mois est d’opé­rer en dé­pan­nage. Ça va re­la­ti­ve­ment bien pour l’ins­tant, on ne peut évi­dem­ment pas des­ser­vir tous nos clients donc on doit y al­ler gra­duel­le­ment », re­marque-til. « Cer­tains de nos bons clients ont été très ou­verts et nous ont ap­puyés au fil de cette épreuve, dont Dom­tar et Rio Tin­to. Ce sont de très gros clients pour nous et nous sommes très heu­reux qu’ils soient res­tés à nos cô­tés mal­gré tout. »

« Pré­sen­te­ment, tous nos em­ployés ont été rap­pe­lés de l’an­cienne usine », pour­suit le pro­prié­taire. « On parle de 19 em­ployés sur 31, donc près du deux tiers ont pu re­trou­ver leur em­ploi et évi­ter le chô­mage. »

La sur­vie de Pa­lettes Per­ron étant main­te­nant as­su­rée du­rant la pé­riode de tran­si­tion, il ne reste plus qu’à at­tendre la re­cons­truc­tion de l’usine et le re­tour de la pro­duc­tion à Sawyer­ville pour crier vic­toire.

« Sé­rieu­se­ment, on a été quand même re­la­ti­ve­ment chan­ceux dans notre mal­chance. On a réus­si à avoir une ma­chine de pro­duc­tion ins­tal­lée en six se­maines seule­ment, alors qu’il en prend ha­bi­tuel­le­ment 15 à 18 mois pour la re­ce­voir et l’ins­tal­ler. Il faut par­fois dé­fon­cer des portes et in­no­ver quand les temps sont durs », conclut-il, dé­ter­mi­né à ré­cu­pé­rer tous ses clients ini­tiaux.

— PHOTO ARCHIVES LA TRIBUNE, MAXIME PI­CARD

Un in­cen­die a to­ta­le­ment ra­va­gé l’usine de pro­duc­tion de Pa­lettes Per­ron de Sawyer­ville dans la nuit du 23 au 24 août der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.