Riz­zu­to le fé­dé­ra­teur

La Tribune - - LIVRES - CLAUDE PLANTE [email protected]

SHER­BROOKE — Ra­re­ment un chef ma­fieux au­ra réus­si à fé­dé­rer aus­si ef­fi­ca­ce­ment le monde du crime or­ga­ni­sé à Mon­tréal, main­mise qui se fe­ra sen­tir ailleurs dans la pro­vince. Vi­to Riz­zu­to, par­rain de la ma­fia ita­lienne du Ca­na­da, fai­sait fi­gure de chef d’or­chestre ca­pable de battre la me­sure pour les dif­fé­rents groupes du monde in­ter­lope, comme les mo­tards cri­mi­nels et les gangs de rue. Cha­cun se­lon ses forces et ses in­té­rêts.

C’est ce que l’on peut consta­ter avec moult dé­tails, anec­dotes et ré­cits do­cu­men­tés dans le livre La

chute du der­nier par­rain de Da­niel Re­naud.

« C’est une his­toire vraie dans le monde cri­mi­nel qui se lit comme un ro­man! » sug­gère l’au­teur, jour­na­liste aux af­faires ju­di­ciaires de

La Presse. « C’est un ré­cit qui nous montre un Vi­to Riz­zu­to au­tre­ment, peut-être plus sur un angle hu­main, sans vou­loir dire qu’il a été hu­main avec les gens qui l’en­tourent. »

La chute du der­nier par­rain nous amène dans la cel­lule du pé­ni­ten­cier à sé­cu­ri­té maxi­male de Flo­rence au Co­lo­ra­do, où le ma­fio­so a été dé­te­nu de l’été 2007 à oc­tobre 2012. La justice des États-Unis le ré­cla­mait pour un meurtre sur­ve­nu dans les an­nées 1980.

La preuve qu’il avait la main haute sur les ac­ti­vi­tés cri­mi­nelles qui bouillon­nait dans la mé­tro­pole est qu’une fois in­car­cé­ré loin de ses proches, la bouilloire a dé­bor­dé. À com­men­cer par la mort de son fils Ni­co­lo.

« Quand il est par­ti pour les ÉtatsU­nis, plu­sieurs ont dit aux po­li­ciers qu’ils ne de­vraient pas faire ça. Une cer­taine paix ré­gnait. Tout al­lait s’écrou­ler », note l’au­teur.

« Riz­zu­to avait réus­si à ce que cha­cun ait sa place, son tra­fic, sans em­pié­ter sur le ter­ri­toire et les af­faires des autres. C’est le propre de ce mi­lieu-là, que tout le monde puisse faire ses pe­tites af­faires cri­mi­nelles sans at­ti­rer l’at­ten­tion. C’est pas mal ce qui se pas­sait au mo­ment où il a été ar­rê­té. »

Un des points forts du livre, c’est que Da­niel Re­naud s’est ad­joint Lo­rie McDou­gall, un an­cien po­li­cier de la GRC ayant eu à se frot­ter à l’an­cien par­rain de la ma­fia mont­réa­laise à plu­sieurs re­prises. L’en­quê­teur a eu à suivre Riz­zu­to dans ses dé­pla­ce­ments dans le Sud, ayant comme pa­ravent son amour du golf.

La chute du der­nier par­rain re­late la fin du règne de Vi­to Riz­zu­to, de l’en­quête Colisée à sa mort à la suite d’un can­cer en dé­cembre 2013, ajoute M. Re­naud.

AC­CAL­MIE ÉGALE AF­FAIRES

Cinq ans après le dé­cès de Riz­zu­to, des ques­tions de­meurent. Estce que son hé­ri­tage, peut-on se de­man­der, conti­nue de pe­ser sur les ac­ti­vi­tés des groupes cri­mi­nels de Mon­tréal?

« On constate que c’est de­meu­ré re­la­ti­ve­ment tran­quille et il n’est plus là, ana­lyse-t-il. Est-ce que ce monde-là est ca­pable de conti­nuer de tra­vailler en­semble, de se par­ler pour gar­der une paix re­la­tive et pou­voir faire des af­faires sans faire de vague? S’il y a une ac­cal­mie, c’est qu’ils font de la bu­si­ness. »

« Mais on peut pen­ser que ça ne va pas du­rer. Main­te­nant, ce sont les mo­tards qui ont le gros bout du bâ­ton. Est-ce que cer­tains groupes vont vou­loir s’op­po­ser à eux? Il y en a un qui va se tan­ner et ça va ex­plo­ser. Ce n’est pas ex­clu. Y au­rat-il un autre par­rain à Mon­tréal un jour? Y au­ra-t-il en­core une ma­fia ita­lienne telle qu’on l’a tou­jours connue? »

En­fin, Da­niel Re­naud est d’avis que les Qué­bé­cois de­vraient s’in­té­res­ser da­van­tage aux ac­ti­vi­tés du monde ma­fieux et des groupes cri­mi­nels. Les gou­ver­ne­ments aus­si, d’ailleurs. L’Es­trie n’est pas épar­gnée par les ef­fets du tra­vail en sous-main des gangs or­ga­ni­sés, dit-il.

« Les gens de­vraient être plus sen­sibles à ce qui se passe. On en­tend dire que ce n’est pas grave tant que ces gens-là se tuent entre eux. Mais quand il y a un meurtre, il y a une fa­mille qui souffre », men­tionne l’au­teur.

« Le crime or­ga­ni­sé coûte des mil­liards de dol­lars. Toute cette ac­ti­vi­té à des ré­per­cus­sions en san­té et ser­vices so­ciaux. »

— PHOTO ARCHIVES, LA PRESSE

Le jour­na­liste aux af­faires ju­di­ciaires de La Presse Da­niel Re­naud a fait pa­raître le livre La chute du der­nier par­rain sur la vie de Vi­to Riz­zu­to.

DA­NIEL RE­NAUD Vi­to Ri­zut­to: La chute du der­nier par­rain SO­CIO­LO­GIE Édi­tions La Presse 286 pages

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.