1 4

La Tribune - - LA UNE - JÉ­RÔME GAUDREAU je­[email protected]­tri­bune.qc.ca

SHER­BROOKE — Une vic­toire du Phoe­nix à Ri­mous­ki au­rait per­mis à la troupe sher­broo­koise de se re­trou­ver à un seul point du 5e rang au clas­se­ment gé­né­ral de la LHJMQ et de dé­pas­ser au même mo­ment son der­nier ad­ver­saire, l’Océa­nic. Sans avoir joué une mau­vaise par­tie, les Oi­seaux n’ont tou­te­fois ja­mais été dans le coup en ce qui concerne le poin­tage. Cette dé­faite de 4 à 1 su­bie ven­dre­di soir oblige ain­si le Phoe­nix à de­meu­rer au 9e rang, lais­sant le pe­lo­ton se dis­tan­cer de quelques points. Le but mal­chan­ceux ac­cor­dé à Alexis La­fre­nière à une se­conde de la fin du pre­mier en­ga­ge­ment au­ra fait mal aux Sher­broo­kois, qui ont re­trai­té au ves­tiaire avec un dé­fi­cit d’un point.

Jef­frey Du­ro­cher a en­suite pris les choses en main en mar­quant un but dès les pre­miers ins­tants du deuxième vingt et un se­cond en troi­sième pé­riode : 3-0 pour les lo­caux.

Si Sa­muel Pou­lin a re­don­né es­poir aux siens en comp­tant au der­nier tiers, An­tho­ny Ga­gnon a en­fon­cé le qua­trième et der­nier clou dans le cer­cueil des vi­si­teurs alors que Da­ko­ta Lund-Cor­nish se trou­vait au banc du Phoe­nix au pro­fit d’un sixième joueur.

« On au­rait mé­ri­té un meilleur sort, confie Sté­phane Ju­lien, l’en­traî­neur du Phoe­nix. Pour être franc, j’ai ai­mé notre match du dé­but jus­qu’à la fin. J’au­rais ce­pen­dant ai­mé que mon pre­mier trio dis­pute un meilleur match et j’au­rais es­pé­ré voir notre équipe mar­quer ce pe­tit but au mo­ment op­por­tun qui au­rait fait toute la dif­fé­rence, mais ce n’est pas ar­ri­vé. »

Lund-Cor­nish a bloqué 41 tirs dans la dé­faite, ob­te­nant ain­si la troi­sième étoile. Col­ten El­lis a joué les hé­ros pour l’Océa­nic, se mé­ri­tant la pre­mière étoile grâce à 25 ar­rêts.

« Après deux pé­riodes, je pense que notre club avait 14 chances im­por­tantes de mar­quer, re­marque Ju­lien. L’Océa­nic a lan­cé beau­coup en pé­ri­phé­rie, ce qui ex­plique tous ces tirs au but. Les gars étaient en­ga­gés, notre gar­dien a été bon, mais on n’a pas le ré­sul­tat po­si­tif qui vient avec. Les joueurs peuvent quit­ter Ri­mous­ki la tête haute. »

UN PRO­CHAIN AD­VER­SAIRE ÉBRAN­LÉ

L’Ar­ma­da de Blain­ville-Bois­briand se­ra de pas­sage au Pa­lais des sports di­manche après-mi­di et le pro­chain ad­ver­saire du Phoe­nix au­ra la confiance au plan­cher après avoir su­bi une cin­glante dé­faite de 12-1 de­vant ses ama­teurs contre les Vol­ti­geurs de Drum­mond­ville, ven­dre­di soir à Bois­briand.

« Ils vou­dront se re­prendre, c’est cer­tain, ob­serve Sté­phane Ju­lien. Notre der­nier match a été dif­fi­cile contre l’Ar­ma­da. Pro­ba­ble­ment notre pire avec ce­lui dis­pu­té à Chi­cou­ti­mi. On re­pense sou­vent à cette dé­faite su­bie juste avant la pause des Fêtes et on tient à re­trou­ver le che­min de la vic­toire ra­pi­de­ment pour conti­nuer d’évi­ter les sé­quences de dé­faites, comme notre club a réus­si à le faire de­puis le dé­but de la sai­son. »

— PHO­TO OCÉA­NIC DE RI­MOUS­KI.

Alexis La­fre­nière a été le pre­mier à dé­jouer Da­ko­ta Lund-Cor­nish alors qu’il ne res­tait qu’une seule se­conde au ca­dran lors de la pre­mière pé­riode.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.