Deux ans de plus pour avoir frap­pé 8 in­con­nus sur la rue

La Tribune - - ACTUALITÉS - QUIRION RE­NÉ-CHARLES

SHER­BROOKE — L’homme ac­cu­sé d’avoir frap­pé au ha­sard huit per­sonnes sur la rue à Sher­brooke en août 2018 a ré­glé ses comptes avec la jus­tice.

pé­ni­ten­cier fé­dé­ral.

L’homme de 36 ans a re­con­nu une ac­cu­sa­tion de voies de fait graves, des voies de fait et des me­naces de mort pour les évé­ne­ments qui re­montent au 14 août der­nier.

Jet­té-Guille­mette a frap­pé sans rai­son huit in­con­nus croisés sur la rue à Sher­brooke en moins de douze heures. L’une des vic­times dans cette af­faire s’est re­trou­vée à l’hô­pi­tal à la suite des coups de pied et des coups de poing au vi­sage re­çus en plein centre-ville, au coin des rues Wel­ling­ton Sud et San­born.

Les plaintes concer­nant l’homme de 36 ans ont com­men­cé à s’ac­cu­mu­ler au cours de la nuit du 13 au 14 août. Ra­pi­de­ment, les pa­trouilleurs ont été mo­bi­li­sés pour re­trou­ver le sus­pect.

La sug­ges­tion com­mune pré­sen­tée par la procureure aux pour­suites cri­mi­nelles Me Ge­ne­viève Cré­peau et l’avo­cate de la dé­fense Me Mé­lis­sa Gil­bert tient compte de la dé­ten­tion pro­vi­soire équi­va­lente à sept mois et de­mi de pri­son.

Le juge Con­rad Chap­de­laine de la Cour du Qué­bec a aus­si im­po­sé une pro­ba­tion de deux ans après la peine.

Jet­té-Guille­mette, connu pour ses pro­blèmes de san­té men­tale, pour­ra ain­si bé­né­fi­cier d’un sui­vi ser­ré.

Après une éva­lua­tion psy­chia­trique, Jo­na­than Jet­té-Guille­mette avait été dé­cla­ré apte à faire face au pro­ces­sus ju­di­ciaire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.