Un en­vi­ron­ne­ment plus sé­cu­ri­taire

La Tribune - - INVITATION VERT & OR - TOM­MY BRO­CHU

SHER­BROOKE — Un an après avoir re­çu un mar­teau en plein vi­sage lors des com­pé­ti­tions, Yas­sine Aber est content de voir que la sé­cu­ri­té a été ren­for­cée à l’In­vi­ta­tion Vert & Or.

« Je suis content de voir que l’or­ga­ni­sa­tion prend ça au sé­rieux, men­tionne-t-il. Je trouve ça dom­mage qu’on ne l’ait pas fait avant, mais ce qui est fait est fait. Je suis content qu’on prenne les me­sures pour ne pas que ça se re­pro­duise. »

L’ath­lète a eu un re­tour à la com­pé­ti­tion dif­fi­cile après les évé­ne­ments. « Après l’ac­ci­dent, j’ai été un mois et de­mi com­plè­te­ment ali­té. Je ne pou­vais rien faire. Le re­tour à l’en­traî­ne­ment a été dif­fi­cile, c’est sûr que ça a af­fec­té ma sai­son ex­té­rieure un peu, mais je sens que j’ai com­plè­te­ment ré­cu­pé­ré. Je suis sur la bonne voie pour faire de bonnes per­for­mances cette an­née. », as­sure Aber.

« J’ai eu l’im­pres­sion de re­prendre ce que je n’ai pas eu l’oc­ca­sion de ter­mi­ner l’an der­nier, pour­suit-il. C’était un peu bi­zarre comme fee­ling, mais j’ai es­sayé de le prendre de ma­nière po­si­tive », confirme ce­lui qui vise le titre de cham­pion ca­na­dien.

En ef­fet, l’or­ga­ni­sa­tion a pris l’in­ci­dent très au sé­rieux. Des clô­tures dé­ter­mi­naient les aires de com­pé­ti­tion cette an­née. « On a fait l’ana­lyse de la si­tua­tion pour en ar­ri­ver à un en­vi­ron­ne­ment plus sé­cu­ri­taire, ex­plique l’en­traî­neur Luc La­france. On a en­voyé un mé­moire à la fé­dé­ra­tion pour être sûr que ça n’ar­rive plus. L’évé­ne­ment de Yas­sine, c’est une chose, mais dans les com­pé­ti­tions, des gens entrent en contact. Ils ne le font pas du­rant les com­pé­ti­tions, mais du­rant les pé­riodes d’échauf­fe­ment. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.